33 Lettres

Lettre 3382 de Jean Le Clerc à Jean-Alphonse Turrettini

Amsterdam 19.05.1724 [19.05.1624]

J'ai reçu... depuis peu

Le Clerc a reçu le manuscrit concernant l'histoire du Consensus [[Barnaud], Mémoires] ; il l'a trouvé très utile et mieux écrit qu'il ne pensait qu'on le ferait au P[ays] de V[aud]. Il en a parlé à un libraire [Humbert, qui se désistera par la suite] qui s'est comme engagé à l'imprimer. L'histoire de Davel lui semble très étrange; ce personnage aurait mérité davantage les petites maisons que l'exécution. Le graveur dont JA lui a envoyé les médailles (fort bien gravées) ferait mieux...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00487_f279r_ug62465_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f279v_ug62466_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00487_f280r_ug62467_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00487_f280v_ug62468_turrettini_file.jpg

Amsterdam 19.05.1724 [19.05.1624]


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 487 (f.279-280)

Sina, Epistolario, IV, p.249-251.


J'ai reçu... depuis peu


Le Clerc a reçu le manuscrit concernant l'histoire du Consensus [[Barnaud], Mémoires] ; il l'a trouvé très utile et mieux écrit qu'il ne pensait qu'on le ferait au P[ays] de V[aud]. Il en a parlé à un libraire [Humbert, qui se désistera par la suite] qui s'est comme engagé à l'imprimer. L'histoire de Davel lui semble très étrange; ce personnage aurait mérité davantage les petites maisons que l'exécution. Le graveur dont JA lui a envoyé les médailles (fort bien gravées) ferait mieux de s'intéresser aux hommes d'épée qu'aux hommes de lettres. On lui avait dit que Pellissari [I] en avait à vendre à Amsterdam en cuivre et en argent mais il ne sait pas s'il en vend beaucoup. Le Clerc a reçu une lettre latine de Genève, écrite d'une main inconnue, dans laquelle un quidam nie la divinité de la religion chrétienne et débite la fable selon laquelle le christianisme a été inventé en Italie du temps des Goths par quatre hommes habiles en politique. Cette lettre a été mise dans le paquet de Pellissari [II] ; il en ignore l'auteur. Celui-ci voudrait que Le Clerc y répondît dans son périodique ["Réponse de l'Auteur"] de peur d'être identifié. Il demande à JA s'il a entendu parler de quelque chose de semblable. Il avait pensé lui répondre en le renvoyant au De veritate de Grotius et à son histoire du Ier siècle mais, avant de faire quoi que ce soit, il aimerait connaître l'identité de l'expéditeur. Il ne voudrait pas non plus dire que la lettre vient de Genève, pour ne pas déshonorer une ville qui lui est si chère, en la faisant passer pour un lieu peuplé d'athées ou, au moins, de déistes. L'auteur doit être quelqu'un qui ignore tout de l'histoire ecclésiastique, son système étant des plus ridicules. Son style ne sent pas la bonne latinité. Il a dédié ses Pères apostoliques [1724] – dont il a envoyé un exemplaire à JA – à l'archevêque de Cantorbéry [Wake] qui les a reçus volontiers; mais il n'a que des compliments à distribuer car il ne passe pas pour être libéral. Les Anglais en général n'ont de l'estime que pour leur nation et s'ils font du bien aux étrangers ce n'est qu'après que ceux-ci les ont longuement courtisés. Il a envoyé à JA les deux derniers volumes de sa Bibliothèque [ancienne et moderne] ; il n'a pas pu y joindre la IIIe édition de Grotius [De veritate, 1724] à laquelle il a ajouté un petit traité sur l'indifférence des religions.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Amsterdam

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00487_f279r_ug62465_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f279v_ug62466_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00487_f280r_ug62467_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00487_f280v_ug62468_turrettini_file.jpg