207 Lettres

Lettre 3373 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 08.04.1724

Je répons un peu

Ostervald joint Ă  cette lettre un petit mĂ©moire sur ce qui s'est passĂ© en Pays de NeuchĂątel au sujet du Consensus. Il y a bien des points qu'il ne touche pas, bien qu'ils soient remarquables; c'est le cas par exemple des pressions exercĂ©es par Berne pour que NeuchĂątel signe la Formula; ces pressions Ă©taient assorties de menaces, selon lesquelles si l'Église persistait Ă  ne pas vouloir signer et se dĂ©tachait ainsi des autres Églises, elle ne serait plus considĂ©rĂ©e comme faisant part...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f247r_ug64576_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f247v_ug64577_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f248r_ug64578_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f248v_ug64579_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 08.04.1724


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.247-248)

Budé, Lettres, III, p.159-160. Omissions.


Je répons un peu


Ostervald joint Ă  cette lettre un petit mĂ©moire sur ce qui s'est passĂ© en Pays de NeuchĂątel au sujet du Consensus. Il y a bien des points qu'il ne touche pas, bien qu'ils soient remarquables; c'est le cas par exemple des pressions exercĂ©es par Berne pour que NeuchĂątel signe la Formula; ces pressions Ă©taient assorties de menaces, selon lesquelles si l'Église persistait Ă  ne pas vouloir signer et se dĂ©tachait ainsi des autres Églises, elle ne serait plus considĂ©rĂ©e comme faisant partie du Corps des Cantons Ă©vangĂ©liques ni aidĂ©e en cas de besoin. Dans de telles circonstances, il fallut beaucoup de prudence et de fermetĂ© Ă  l'Église de NeuchĂątel. Ostervald n'a pas estimĂ© opportun de mettre cela dans le mĂ©moire. JA pourra faire l'usage qu'il voudra de cet Ă©crit; il pourrait mĂȘme l'envoyer en Hollande. Il le remercie aussi de lui avoir communiquĂ© ce qu'il a Ă©crit Ă  l'archevĂȘque [Wake] ; on a de grandes obligations Ă  l'Ă©gard de ce prĂ©lat qui s'intĂ©resse beaucoup aux Églises Ă©trangĂšres; que Dieu veuille le conserver, compte tenu de son Ăąge avancĂ©. Ostervald avait ouĂŻ dire qu'Ă  GenĂšve on Ă©tait sur le point d'Ă©lire un nouveau professeur de philosophie et que le choix tomberait probablement sur [Ami] De La Rive; il n'Ă©tait de toute façon pas facile de remplacer [Étienne] Jallabert. À NeuchĂątel aussi on devra procĂ©der, lors de la prochaine assemblĂ©e, Ă  des Ă©lections, un pasteur dans la fleur de l'Ăąge, nommĂ© Peters, Ă©tant mort Ă  la campagne. Les affaires de NeuchĂątel sont de plus en plus embrouillĂ©es; c'est pratiquement l'anarchie. Le roi [Friedrich Wilhelm I] doit envoyer une personne qui remette de l'ordre. Tout le mal vient des fausses informations qu'on a donnĂ©es Ă  la Cour.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f247r_ug64576_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f247v_ug64577_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f248r_ug64578_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f248v_ug64579_turrettini_file.jpg