3 Lettres

Lettre 3360 de Christoph Steiger Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Berne 20.02.1724

Celle du 15 du courant

Les deux dĂ©putĂ©s [Marc-Conrad Trembley et Jacob de Chapeaurouge-Dauphin] de GenĂšve Ă  Berne et Ă  Zurich, que JA mentionnait dans sa derniĂšre lettre, sont arrivĂ©s Ă  Berne vendredi; ils ont fait des visites dont une Ă  Steiger qui a pu en apprĂ©cier le mĂ©rite et notamment les bonnes maniĂšres, la politesse et la pĂ©nĂ©tration. Le trĂ©sorier [Johann Ludwig] de Watenwyl ainsi que les conseillers [Gottlieb] Diesbach, [Johann Anton (?)] Tillier et [Johann] de Frisching les accompagneront ce matin Ă  l'Église...

page 1

01466_3360-1_ug71038_turrettini_file.jpg

page 2


01467_3360-2-3_ug71039_turrettini_file.jpg

Berne 20.02.1724


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.S.23


Celle du 15 du courant


Les deux dĂ©putĂ©s [Marc-Conrad Trembley et Jacob de Chapeaurouge-Dauphin] de GenĂšve Ă  Berne et Ă  Zurich, que JA mentionnait dans sa derniĂšre lettre, sont arrivĂ©s Ă  Berne vendredi; ils ont fait des visites dont une Ă  Steiger qui a pu en apprĂ©cier le mĂ©rite et notamment les bonnes maniĂšres, la politesse et la pĂ©nĂ©tration. Le trĂ©sorier [Johann Ludwig] de Watenwyl ainsi que les conseillers [Gottlieb] Diesbach, [Johann Anton (?)] Tillier et [Johann] de Frisching les accompagneront ce matin Ă  l'Église française et dĂźneront avec eux. Ils commenceront leur commission par Zurich et reviendront ensuite Ă  Berne. On les soutiendra sĂ»rement, l'intĂ©rĂȘt de GenĂšve Ă©tant aussi celui de Zurich et de Berne, tant pour l'affaire prĂ©sente que pour prĂ©venir celle qui pourrait dĂ©roger aux franchises de GenĂšve. On empĂȘchera le roi [Louis XV] d'exercer un pouvoir absolu sur les terres qui sont dĂ©limitĂ©es par les traitĂ©s. Il y a actuellement Ă  Berne trois ministres du Pays de Vaud [dont FrĂ©dĂ©ric-Alexandre Constant et Alexandre de La Serve] qui demandent l'uniformitĂ© des priĂšres et des liturgies et qui voudraient adopter celle de GenĂšve [PriĂšres, 1724]. Les seigneurs qui s'occupent de cela sont trĂšs pris en ce moment et Steiger ne sait pas si on peut expĂ©dier l'affaire. Il faut aussi considĂ©rer que le clergĂ© bernois est hostile Ă  tout changement, ce qui rend les corrections plus difficiles qu'Ă  GenĂšve.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Berne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

01466_3360-1_ug71038_turrettini_file.jpg

page 2


01467_3360-2-3_ug71039_turrettini_file.jpg