209 Lettres

Lettre 3338 de Jean I Barbeyrac à Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 14.12.1723

J'eus l'honneur de vous écrire

Barbeyrac est revenu de Berlin à la fin du mois de septembre; ils ont trouvé la ville très changée mais ils ont eu du plaisir à revoir la famille et les amis; on a souvent parlé de JA. Il a appris à Berlin même la mort du bon [Antoine] Rouvière et il a présenté à cette occasion ses condoléances au fils [II] qui habite à la campagne. Il a vu deux fois Lenfant, qui travaille à la Table de son Histoire du Concile de Pise. La traduction française de Grotius [Du droit de la guerre, 1724...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f235r_ug60723_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f235v_ug60724_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f236r_ug60725_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f236v_ug60726_turrettini_file.jpg

Lettre 3338 de Jean I Barbeyrac à Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 14.12.1723


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 484 (f.235-236)


J'eus l'honneur de vous écrire


Barbeyrac est revenu de Berlin √† la fin du mois de septembre; ils ont trouv√© la ville tr√®s chang√©e mais ils ont eu du plaisir √† revoir la famille et les amis; on a souvent parl√© de JA. Il a appris √† Berlin m√™me la mort du bon [Antoine] Rouvi√®re et il a pr√©sent√© √† cette occasion ses condol√©ances au fils [II] qui habite √† la campagne. Il a vu deux fois Lenfant, qui travaille √† la Table de son Histoire du Concile de Pise. La traduction fran√ßaise de Grotius [Du droit de la guerre, 1724] pr√©par√©e par Barbeyrac est finalement sur le point de sortir; apr√®s le refus du marquis [Colbert] de Torcy, il l'a d√©di√©e au roi d'Angleterre [George I]. Les deux premiers volumes de l'Histoire d'Angleterre de Rapin seront bient√īt distribu√©s aux souscripteurs. Il a re√ßu aussi le plan d'une autre souscription √† propos d'un Thesaurus juris romani [d'Everard Ott] qui doit s'imprimer √† Leyde; il ne comprendra que les interpr√®tes purement critiques. Les directeurs de la Compagnie des Indes orientales ont demand√© √† Barbeyrac, il y a quelques semaines, de traduire la dissertation latine [Westerveen, Dissertatio de Jure] qui a paru aussi, sous forme d'extraits, dans la Gazette; il l'a fait aussit√īt, puisqu'il ne pouvait pas refuser une telle demande, mais depuis il n'a plus rien su; il imagine qu'on veut faire sortir sa traduction [Dissertation o√Ļ l'on prouve le droit exclusif] avec la r√©ponse [Dissertatio secunda de jure] que l'Avocat de la Compagnie a pr√©par√©e √† une r√©plique parue dans les Pays-Bas autrichiens [Response au discours intitul√©] ; elle est loin d'√™tre exquise, fort s√®che et sent l'√©cole et le praticien. En Angleterre, on a traduit en anglais la partie de la pr√©face de la traduction de Pufendorf faite par Barbeyrac [Le droit de la nature, Amsterdam, 1712] relative aux th√©ologiens et aux P√®res [The Spirit of the Ecclesiasticks] ; il est √©tonnant qu'on ait fait une chose pareille en Angleterre et cela d'autant plus que, dans la traduction anglaise de Pufendorf de 1717 [Law of Nature], dans laquelle on a ins√©r√©, traduites, les notes de Barbeyrac, on ne dit pas mot de la pr√©face. Tout ce qu'il sait du traducteur, c'est qu'il se nomme Potter; si par hasard il s'agissait d'un parent de l'√©v√™que d'Oxford [John Potter], il faudrait en d√©duire qu'il est dans de tout autres sentiments pour ce qui concerne le m√©rite des P√®res. Qui plus est, le traducteur a ajout√© une pr√©face d'une autre main, due √† un ind√©pendant whig nomm√© Gordon qui traite les P√®res de fa√ßon bien plus d√©savantageuse que ne le fait Barbeyrac; en effet il soutient que ce sont eux qui ont introduit dans le christianisme le fanatisme et l'esprit de pers√©cution de m√™me que des interpr√©tations fausses de l'√Čcriture par l'all√©gorie et le mysticisme. Il pr√©tend que le plus petit cur√© d'Angleterre pourrait √©crire un syst√®me de th√©ologie meilleur que ceux des P√®res. Barbeyrac a enfin un service √† demander √† JA; un des principaux seigneurs de la Province, Evert Joost Lewe van Aduard, aimerait envoyer √† Gen√®ve son fils a√ģn√© [Evert Joost Lewe van Aduard van Hoogkerk] pour qu'il y poursuive ses √©tudes. Il ne veut pas en faire un docteur, promis qu'il est √† de hautes responsabilit√©s, mais il voudrait qu'il acqui√®re une solide formation. C'est dans cette vue qu'il aimerait le faire voyager mais de fa√ßon √† ce qu'il prenne le temps de parfaire convenablement son instruction. Il faudrait donc le loger chez un savant qui puisse s'occuper de son √©ducation. Barbeyrac a pens√© √† [√Čtienne] Jallabert, qui dans le temps recevait chez lui des √©tudiants; il faudrait voir s'il le fait encore et s'il a la disponibilit√© d'accueillir le jeune Hollandais. Celui-ci fait actuellement les humanit√©s et l'histoire et il pourrait continuer √† Gen√®ve avec la philosophie et les math√©matiques.

Adresse

Genève


Lieux

√Čmission

Groningue

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

Dissertatio de jure, quod competit societati privilegiat√¶ fŇďderati Belgii ad navigationem et commercia Indiarum Orientalium, Dissertation o√Ļ l'on prouve le droit exclusif de la Compagnie orientale des Provinces-Unies, au commerce et √† la navigation des Indes orientales : contre les pretensions des habitans des Pais-Bas espagnols ou autrichiens Dissertatio secunda de jure, quod competit societati privilegiat√¶ fŇďderati Belgii ad navigationem et commercia Indiarum Orientalium, adversus incolas Belgii Hispanici (hodie) Austriaci Histoire d'Angleterre Histoire du concile de Pise et de ce qui s'est pass√© de plus m√©morable depuis ce concile jusqu'au concile de Constance Law of Nature and Nations Le Droit de la guerre et de la paix Le Droit de la nature et des gens, ou syst√®me g√©n√©ral des principes les plus importants de la morale, de la jurisprudence et de la politique [...] traduit du latin par J. Barbeyrac Response au discours [...] intitul√© Dissertation sur le droit, qu'a la Compagnie privil√©gi√©e des Provinces-Unies √† la navigation et au commerce des Indes Orientales The Spirit of the ecclesiasticks of all sects and ages, as to the doctrines of morality and more particularly the spirit of the ancient Fathers of the Church Thesaurus Juris Romani continens rariora meliorum Interpretum Opuscula [‚Ķ] Cum pr√¶fatione E. Ottobonis Trait√© du juge comp√©tent des ambassadeurs, tant pour le civil, que pour le criminel et Trenchard, John (1668/1669-1723), A Collection of Cato's Political Letters in the London Journal to december 17, inclusive, 1720 et Trenchard, John (1668/1669-1723), The Independent Whig ‚ě§ Lister (14)

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f235r_ug60723_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f235v_ug60724_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f236r_ug60725_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f236v_ug60726_turrettini_file.jpg