8 Lettres

Lettre 3319 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 30.09.1723

After my return

Ott a été navré d'apprendre la mort d'[Étienne] Jallabert, qui est une grande perte pour l'Université et pour JA en particulier, pour qui le défunt était un ami. Il a toujours été très gentil avec Ott lors de ses visites à Genève. Rien, hélas, n'est solide en ce monde. Ott ne sait pas si les princes et le clergé de Saxe sont mal à l'aise devant le comportement des gens d'ici; il pense qu'il faudrait être très gentils avec de jeunes gens qui voyagent à l'étranger mais le problème est que la plupa...

page 1

00541_3319-1_ug70994_turrettini_file.jpg

page 2


00542_3319-2-3_ug70995_turrettini_file.jpg

Zurich 30.09.1723


Lettre autographe, signée. Inédite. (Ang)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


After my return


Ott a été navré d'apprendre la mort d'[Étienne] Jallabert, qui est une grande perte pour l'Université et pour JA en particulier, pour qui le défunt était un ami. Il a toujours été très gentil avec Ott lors de ses visites à Genève. Rien, hélas, n'est solide en ce monde. Ott ne sait pas si les princes et le clergé de Saxe sont mal à l'aise devant le comportement des gens d'ici; il pense qu'il faudrait être très gentils avec de jeunes gens qui voyagent à l'étranger mais le problème est que la plupart vont en Hollande où ils sont entièrement débauchés et rentrent à la maison imbus de théologie mystique et allégorique, ce qui est la cause de la mauvaise interprétation de l'Écriture, du manque de savoir et de bon sens parmi eux; ils courent ainsi vers l'enthousiasme et la folie. Il est convaincu que si les gens allaient accomplir leur études à Genève ou à Bâle, en un court laps de temps les affaires ecclésiastiques prendraient une autre tournure. Ott n'a pas compris ce qui se passe au Palatinat; il a vu plusieurs mémoires envoyés à l'archevêque [Wake]: les réformés montrent que les papistes leur ont pris pas mal de choses, qu'ils continueront la gratification allouée aux luthériens, que l'ensemble de la somme n'est pas suffisante pour maintenir la moitié de leur clergé etc. Il paraît que les députés de Ratisbonne demandent davantage et que les Palatins veulent donner moins que ce qu'ils peuvent. Il y aura une collecte parmi les Églises protestantes pour le maintien de leurs pauvres communautés. Pour ce qui concerne la date de célébration de la Pâque, il y a, outre l'ancien et le nouveau style, un calcul particulier, nommé calendrier astronomique qui diffère de deux ou trois jours du style grégorien. Les députés de Ratisbonne ont reçu ce calcul nouveau et plus exacte. Tous les Cantons protestants ont reçu ce calcul. Ott a été très bien reçu à Bâle. Il a trouvé [Samuel] Werenfels en excellente santé et il a promis de lui envoyer une lettre à Genève pour l'archevêque. [Jakob Christoph] Iselin partage les intérêts de JA et est dévoué à la cause commune; [Johann Ludwig] Frey est doué d'un grand savoir; [Johann Rudolf IV] Wetstein envisage d'envoyer en Hollande une partie des lettres relatives à la Formula Consensus par lesquelles il prétend montrer que la plupart des pasteurs étaient opposés à cela. Son projet est déjà connu et fait beaucoup de bruit à Zurich. [Jean-Frédéric I] Ostervald et Roques ont montré à Ott une copie du livre Pensées sur la réunion des protestants mais il ne peut pas l'obtenir des libraires; l'auteur est Brucker, un Bâlois installé quelque part en Allemagne. Il lui semble être un homme savant et plein de bonnes intentions mais le livre est un peu discontinu, modéré dans certaines parties, trop exact dans d'autres. Son projet de discipline, avec ses nouvelles confessions, peut être dangereux à une époque où il vaudrait mieux être prudent; de tels projets font trop de bruit. Les seules réponses arrivées à Zurich sont celles de Berne et de Bâle; la dernière reconnaît que le projet fait à Frauenfeld peut être envoyé aux rois d'Angleterre [George I] et de Prusse [Friedrich Wilhelm I] mais avec la précision que certains Cantons, comme Bâle, ont mis de côté la Formula quelques années auparavant. Berne ne s'est pas encore prononcé sur cette affaire et la plupart des sénateurs est déjà partie pour la campagne. Si JA a des amis à Berne, c'est maintenant qu'il faudrait les intéresser. Il pense que les amis lausannois peuvent beaucoup faire en ce moment. En Angleterre deux évêques sont morts, Trimmel, évêque de Winchester, et Fleetwood, évêque d'Ely. Il y aura donc d'assez importants changements.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00541_3319-1_ug70994_turrettini_file.jpg

page 2


00542_3319-2-3_ug70995_turrettini_file.jpg