47 Lettres

Lettre 3308 de Hans Heinrich II Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 08.09.1723

out of your

Ott est heureux d'apprendre que JA a eu l'occasion de rencontrer [Hans Konrad I] Escher; il aura eu ainsi la possibilité de parler avec quelqu'un qui partage entièrement leurs intérêts. Il a dû renseigner JA sur tout ce qui a été fait à Zurich et sur ce qu'on espère pouvoir faire. Pour ce qui concerne les affaires personnelles d'Ott, il est sûr qu'on lui a gravement fait du tort mais si du moins cela pouvait servir la cause générale! Ils auront l'occasion d'en reparler lors de leur rencontre à G...

page 1

00539_3308-1-2_ug70984_turrettini_file.jpg

page 2


00540_3308-3-4_ug70985_turrettini_file.jpg

Zurich 08.09.1723


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (Ang)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.5


out of your


Ott est heureux d'apprendre que JA a eu l'occasion de rencontrer [Hans Konrad I] Escher; il aura eu ainsi la possibilité de parler avec quelqu'un qui partage entièrement leurs intérêts. Il a dû renseigner JA sur tout ce qui a été fait à Zurich et sur ce qu'on espère pouvoir faire. Pour ce qui concerne les affaires personnelles d'Ott, il est sûr qu'on lui a gravement fait du tort mais si du moins cela pouvait servir la cause générale! Ils auront l'occasion d'en reparler lors de leur rencontre à Genève. En entendant que [Johann Ludwig] Escher et [Hans Kaspar (?)] Landolt ne sont pas encore arrivés à Genève, il a peur que le premier ne soit tombé dangereusement malade à Lyon. Son grand-père le bourgmestre [Hans Jakob II Escher] se fait beaucoup de souci pour lui. On attend avec anxiété des nouvelles. Ott n'a pas encore vu Marcelli; si celui-ci vient à Zurich, Ott ne manquera pas d'obtenir les médailles et à un prix raisonnable, sans lui parler de la commission de JA. Il sera heureux de profiter de cette occasion pour se procurer certaines médailles latines qui manquent à la collection de l'archevêque [Wake]. Toujours à propos de médailles, Ott a reçu récemment des lettres de l'archevêque le chargeant de la commission d'acheter une partie de la collection de Mahudel et en particulier celles des rois. Il se demande s'il ne serait pas judicieux d'acheter l'ensemble des médailles en une seule fois, ce qui devrait revenir sûrement meilleur marché que d'en acheter des pièces séparément. Pour revenir à la Formula Consensus, on attend toujours la réponse des Cantons aux propositions qui étaient sorties de la Diète de Frauenfeld. [Johannes] Escher, un sénateur des Cinquante que JA a dû connaître à Genève lors des troubles, ayant été envoyé de Zurich comme officier, est très zélé pour en obtenir l'abolition. Ott a longuement discuté avec lui; il comprend très bien le fond des controverses et est farouchement opposé aux particularistes dans le Sénat. Il espère de nouvelles lettres de l'étranger. L'archevêque veut qu'Ott lui procure un livre publié à Heidelberg sur la réunification [Brucker, Pensées sur la réunion] ; personne ne connaît cet ouvrage ici, peut-être JA en sait-il quelque chose?

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00539_3308-1-2_ug70984_turrettini_file.jpg

page 2


00540_3308-3-4_ug70985_turrettini_file.jpg