28 Lettres

Lettre 3274 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 02.06.1723

Le jour mĂȘme que je

DĂšs qu'Ostervald a reçu la lettre de JA, il a envoyĂ© Ă  leur ami commun [Samuel Werenfels] la lettre allemande et voici ce qu'on lui marque: 1) l'auteur de la lettre ainsi que son beau-pĂšre pressent un peu trop vivement la chose 2) depuis la mort de deux personnes [Theodor Gernler et Friedrich Battier], avec qui leur ami commun Ă©tait fort liĂ© et qui Ă©taient craintes mĂȘme par l'A[ntistĂšs Hieronymus Burckhardt], l'affaire semble changer un peu, mĂȘme si on espĂšre que tout ira bien 3) il serait nĂ©ces...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f226r_ug64536_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f226v_ug64537_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f227r_ug64538_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f227v_ug64539_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 02.06.1723


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.226-227)


Le jour mĂȘme que je


DĂšs qu'Ostervald a reçu la lettre de JA, il a envoyĂ© Ă  leur ami commun [Samuel Werenfels] la lettre allemande et voici ce qu'on lui marque: 1) l'auteur de la lettre ainsi que son beau-pĂšre pressent un peu trop vivement la chose 2) depuis la mort de deux personnes [Theodor Gernler et Friedrich Battier], avec qui leur ami commun Ă©tait fort liĂ© et qui Ă©taient craintes mĂȘme par l'A[ntistĂšs Hieronymus Burckhardt], l'affaire semble changer un peu, mĂȘme si on espĂšre que tout ira bien 3) il serait nĂ©cessaire que le syndic [Jean-Robert] Chouet Ă©crivĂźt Ă  Ritter, son neveu, pour qu'il parle Ă  son beau-pĂšre [Emanuel (?)] Falkner, qui est un homme tout-puissant Ă  BĂąle et qui sera dĂ©putĂ© Ă  la DiĂšte, pour qu'il s'engage dans cette affaire 4) [Johann Anton] Tillier de Berne travailla beaucoup Ă  la DiĂšte pour s'opposer Ă  l'abolition de la Formula, ce dont, apparemment, il n'Ă©tait pas chargĂ© 5) le fils de [Johann Jakob] Dachs, pasteur Ă  Berne, se rend auprĂšs de Pfaff pour le convaincre de ne plus publier contre le Consensus et lui montrer que celui-ci n'empĂȘche aucunement la rĂ©union. Il n'y a pas d'apparence qu'on veuille consulter les Églises de GenĂšve et de NeuchĂątel. Il partage le jugement de JA sur le TraitĂ© de Roques. Il ne devrait pas nommer les grands prĂ©dicateurs vivants puisque c'est dĂ©licat et source de grands embarras. Peut-on mettre [Jacques] Saurin au mĂȘme rang que Werenfels et Tillotson? Beaucoup de monde ne le pense pas. Ostervald n'a pas encore vu les PensĂ©es sur la RĂ©ĂŒnion des Eglises protestantes. L'auteur [Brucker] a raison de dire qu'il faudrait se concentrer au sein d'une Église qui aurait gardĂ© les anciennes pratiques des premiers siĂšcles. Il ne croit pas que l'Église anglicane doive ĂȘtre considĂ©rĂ©e dans ce centre de rĂ©union, elle a des dĂ©fauts considĂ©rables. Il faudrait se tourner du cĂŽtĂ© de l'Église primitive et prendre pour rĂšgle ce qui s'y pratiquait mais ce n'est pas trĂšs rĂ©aliste. En l'Ă©tat actuel, les Églises ne peuvent que se dĂ©grader, le vice et la licence ne faisant qu'augmenter. Le mal est fait et il est sans remĂšde; il pourrait en dire plus de vive voix mais il ne croit pas que cela se produise, compte tenu de leurs maladies respectives qui les empĂȘchent l'un et l'autre d'envisager un voyage.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f226r_ug64536_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f226v_ug64537_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f227r_ug64538_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f227v_ug64539_turrettini_file.jpg