277 Lettres

Lettre 3207 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 23.05.1722

Apres avoir envoyé

Ostervald remercie JA de l'accueil par trop chaleureux qu'il a rĂ©servĂ© aux [Douze] Sermons que l'expĂ©diteur lui avait fait parvenir par le biais d'[Étienne] Jallabert; ils ne mĂ©ritent en effet aucunement le jugement que celui-ci en donne, sans tenir compte du fait que l'Ă©dition est trĂšs fautive. Pour ce qui est de Lausanne, on a finalement signĂ©; il est peinĂ© d'imaginer l'effet que cela aura en Suisse mais encore plus en pensant aux rĂ©actions Ă  l'Ă©tranger, en particuliers chez les...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f201r_ug64486_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f201v_ug64487_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f202r_ug64488_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f202v_ug64489_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 23.05.1722


Lettre autographe, adressée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.201-202)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p.LV, n°101.


Apres avoir envoyé


Ostervald remercie JA de l'accueil par trop chaleureux qu'il a rĂ©servĂ© aux [Douze] Sermons que l'expĂ©diteur lui avait fait parvenir par le biais d'[Étienne] Jallabert; ils ne mĂ©ritent en effet aucunement le jugement que celui-ci en donne, sans tenir compte du fait que l'Ă©dition est trĂšs fautive. Pour ce qui est de Lausanne, on a finalement signĂ©; il est peinĂ© d'imaginer l'effet que cela aura en Suisse mais encore plus en pensant aux rĂ©actions Ă  l'Ă©tranger, en particuliers chez les luthĂ©riens et Ă  la Cour d'Angleterre. Il a dit franchement sa pensĂ©e dans une lettre qu'il vient d'Ă©crire Ă  Lausanne, Ă  savoir que la dĂ©claration des dĂ©putĂ©s de Berne, qui dit que LL.EE. ne prĂ©tendent pas que le Consensus soit une rĂšgle de doctrine, est un adoucissement et un pas dans la bonne direction; par contre, pour ce qui est de la signature, il serait souhaitable qu'elle ne fĂ»t pas pure et simple mais au moins relative Ă  l'explication donnĂ©e par les dĂ©putĂ©s et les registres de l'AcadĂ©mie devraient faire mention de cela parce que "verba volant, scripta manent". Il ajoute qu'il y a un autre article qui lui fait de la peine et c'est le Serment d'association qu'Ă  Berne plusieurs personnes ont refusĂ© de prĂȘter. En effet on s'engage Ă  ne pas protĂ©ger ni donner asile aux personnes qui ont d'autres sentiments que ceux qui sont exprimĂ©s dans la Formula. Ce qui est trĂšs fort et un vĂ©ritable piĂšge pour la conscience. Il vient d'apprendre que Zurich a envoyĂ© Ă  BĂąle les lettres des rois d'Angleterre et de Prusse [George I, "Aux Illustres", 1722; Friedrich Wilhelm I, Schreiben] avec leur rĂ©ponse [Copia Antwort, dans ibidem] contenant l'Ă©loge de ce qui a Ă©tĂ© fait, Ă  savoir que la Formula est un Ă©crit symbolique qu'on ne peut pas changer etc. Le Conseil de BĂąle a demandĂ© l'avis du clergĂ© qui doit encore s'assembler. Certains voudraient se joindre Ă  Zurich et Ă  Berne mais Ostervald doute qu'ils l'emportent, compte tenu du fait que leur ami [Samuel Werenfels] est actuellement recteur de l'UniversitĂ©. Il est pourtant certain qu'on tirera avantage de la signature de Lausanne et que cela redonnera du courage aux uns et en enlĂšvera aux autres. Si on avait Ă©tĂ© ferme, on n'aurait jamais exĂ©cutĂ© la clause comminatoire de l'arrĂȘt.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f201r_ug64486_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f201v_ug64487_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f202r_ug64488_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f202v_ug64489_turrettini_file.jpg