209 Lettres

Lettre 3177 de Jean-Alphonse Turrettini à William Wake

Genève 18.03.1722 [18.03.1722 (n.s.)]

J'ai reçû. avec

La dernière lettre de Wake confirme l'intérêt que celui-ci porte au bien des Églises de Suisse et, plus en général, à l'intérêt du parti protestant; c'est pourquoi il s'employera pour obtenir l'intervention du roi [George I] auprès des Cantons évangéliques, et notamment de Berne, au sujet du Consensus, même s'il désespère des résultats. Il y a toutefois un fait nouveau: le roi de Prusse vient d'écrire une très belle lettre aux Cantons de Zurich et de Berne [Friedrich Wilhelm I, Schreib...

Lettre 3177 de Jean-Alphonse Turrettini à William Wake

Genève 18.03.1722 [18.03.1722 (n.s.)]


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Christ Church Library (Oxford), Arch. W. Epist.31 (127-128)


J'ai reçû. avec


La dernière lettre de Wake confirme l'intérêt que celui-ci porte au bien des Églises de Suisse et, plus en général, à l'intérêt du parti protestant; c'est pourquoi il s'employera pour obtenir l'intervention du roi [George I] auprès des Cantons évangéliques, et notamment de Berne, au sujet du Consensus, même s'il désespère des résultats. Il y a toutefois un fait nouveau: le roi de Prusse vient d'écrire une très belle lettre aux Cantons de Zurich et de Berne [Friedrich Wilhelm I, Schreiben]. [Daniel Ernst] Jablonski a fait savoir cette nouvelle à JA et lui a envoyé une copie de la lettre que celui-ci se croit obligé de communiquer incessamment à Wake. Peut-être cet exemple pourra-t-il déterminer le roi d'Angleterre à faire une démarche analogue, qui contribuerait beaucoup à la cause de la réunion? Si toutefois on ne pouvait obtenir quoi que ce soit des ministres anglais, on pourrait solliciter le ministère allemand, d'autant plus que le comte [Friedrich Johann] de Bothmer est un homme de grande piété et bien disposé à l'égard de la réunification. Si cette tentative devait échouer, Wake lui-même pourrait écrire aux Cantons concernés; JA est navré d'être aussi insistant mais le sujet est très important. JA a transmis à Stewart, qui est en Suisse, les remarques de Wake. L'état de JA est de plus en plus fâcheux, son mal ne lui donnant presque plus de relâche et le réduisant souvent à l'agonie. Dieu l'avertit par là que sa fin approche.

Adresse

[Angleterre]


Lieux

Émission

Genève

Réception

Angleterre

Conservation

Oxford


Cités dans la lettre