75 Lettres

Lettre 3144 de Jean-Alphonse Turrettini à Ami Lullin

Genève 04.10.1721

J'ai vû avec beaucoup de

JA aurait félicité Lullin de son entrée dans la Compagnie des pasteurs si son cousin [Samuel Turrettini] ne l'avait déjà fait pour lui aussi et s'il n'était pas tombé gravement malade. On se préparait du reste à proposer la chose à la Compagnie – et il se serait fait un singulier plaisir de faire l'ouverture – quand le Conseil les précéda. Il ne resta à la Compagnie qu'à accepter cela avec plaisir et à JA, qui est le premier des parents de Lullin dans la Compagnie, à remercier au nom de la Compa...

+ 4 pages

page 1

ms_lullin_5_f090r_01_ug66248_turrettini_file.jpg

page 2


ms_lullin_5_f090r_02_ug66249_turrettini_file.jpg

page 3

ms_lullin_5_f090r_03_ug66250_turrettini_file.jpg

page 4


ms_lullin_5_f090v_ug66251_turrettini_file.jpg

page 5

ms_lullin_5_f091r_ug66252_turrettini_file.jpg

page 6


ms_lullin_5_f091v_ug66253_turrettini_file.jpg

Lettre 3144 de Jean-Alphonse Turrettini à Ami Lullin

Genève 04.10.1721


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms Lullin 5 (f.90-91)


J'ai vû avec beaucoup de


JA aurait félicité Lullin de son entrée dans la Compagnie des pasteurs si son cousin [Samuel Turrettini] ne l'avait déjà fait pour lui aussi et s'il n'était pas tombé gravement malade. On se préparait du reste à proposer la chose à la Compagnie – et il se serait fait un singulier plaisir de faire l'ouverture – quand le Conseil les précéda. Il ne resta à la Compagnie qu'à accepter cela avec plaisir et à JA, qui est le premier des parents de Lullin dans la Compagnie, à remercier au nom de la Compagnie et de la famille. JA espère qu'à cela succèdera bientôt quelque chose de plus substantiel et de plus digne de son correspondant. Il s'y appliquera avec zèle. Il le remercie de lui avoir procuré une souscription pour le Bentley [Novum Testamentum, 1720] et un exemplaire du Josèphe de Hudson [Opera, Oxonii, 1720]. Il aimerait savoir à qui il doit verser l'argent ([Pierre] Du Noyer, Innys, [Rudolf (?)] Koch ou Lullin lui-même). Il attend que Lullin soit de retour pour lui remettre quelques bagatelles de sa plume, à savoir la Nubes Testium et les trois thèses [Disputatio, pars prima-tertia, 1721] qui ont suivi celles que Lullin a soutenues [Disputatio, 1717] et dont le reste suivra bientôt. Il ne les lui a pas envoyées n'étant pas au courant de ses déplacements en Angleterre et en Hollande. Si Lullin, après tous les beaux livres qu'il aura achetés entre-temps, ne les juge pas dignes, il pourra toujours en faire des maculatures pour envelopper quelque chose de meilleur. Si Lullin est toujours à La Haye, il le prie de transmettre ses salutations à [Jacques] Basnage, Chion, [Jacques] Saurin ainsi qu'[Isaac Bazin] de Limeville; il ne connaît pas personnellement ce dernier mais il était intime de feu son père [Jean].

Adresse

La Haye


Lieux

Émission

Genève

Réception

La Haye

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 4 pages

page 1

ms_lullin_5_f090r_01_ug66248_turrettini_file.jpg

page 2


ms_lullin_5_f090r_02_ug66249_turrettini_file.jpg

page 3

ms_lullin_5_f090r_03_ug66250_turrettini_file.jpg

page 4


ms_lullin_5_f090v_ug66251_turrettini_file.jpg

page 5

ms_lullin_5_f091r_ug66252_turrettini_file.jpg

page 6


ms_lullin_5_f091v_ug66253_turrettini_file.jpg