6 Lettres

Lettre 3131 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 23.07.1721

Je reçus Samedi

Ostervald a reçu les thèses de JA [Disputatio, pars prima, 1721] et les trouve dignes de son auteur. Il en a lu la moitié et y a trouvé beaucoup de solidité et de clarté. Il se demande comment fait JA, avec le peu de santé qu'il a. Il doit méditer et composer au lit; Ostervald admire son zèle mais l'invite à être prudent. La seule remarque d'Ostervald concerne le plan à la page 3. Il trouve que la partie relative aux moyens que la religion nous fournit pour vivre saintement est très impor...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f178r_ug64440_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f178v_ug64441_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f179r_ug64442_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f179v_ug64443_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 23.07.1721


Lettre autographe, signée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 490 (f.178-179)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p.L-LI, n°93.


Je reçus Samedi


Ostervald a reçu les thèses de JA [Disputatio, pars prima, 1721] et les trouve dignes de son auteur. Il en a lu la moitié et y a trouvé beaucoup de solidité et de clarté. Il se demande comment fait JA, avec le peu de santé qu'il a. Il doit méditer et composer au lit; Ostervald admire son zèle mais l'invite à être prudent. La seule remarque d'Ostervald concerne le plan à la page 3. Il trouve que la partie relative aux moyens que la religion nous fournit pour vivre saintement est très importante et que c'est en vain qu'on parle de la beauté de la religion, de ses préceptes et de ses promesses, si on ne fait pas voir que nous avons les moyens de faire ce qu'elle nous ordonne. Il faut donc bien presser cet article parce que tant qu'on ne l'a pas fait, on ne peut pas vraiment sentir la divinité et l'efficace de la religion. Cela est d'autant plus indispensable que tout le monde dit qu'on n'a pas les forces nécessaires pour obéir à l'Évangile. Dès qu'il pourra, il fera copier par [François (?)] Cartier les chapitres de l'abrégé de théologie [Compendium] souhaités par JA. Ostervald avait déjà vu la prière de JA pour le jeûne [Prière, 1721] ; elle a édifié beaucoup de monde à Montpellier, parmi les catholiques romains aussi. Ostervald a examiné le projet envoyé par JA sur la manière d'établir la lecture de la Parole de Dieu et l'approuve entièrement; sur le choix des lecteurs, il partage l'avis de JA que, puisque dans l'usage ancien le lectorat était un ordre inférieur, il faudrait charger de cela les proposants; quand c'est possible, Ostervald suggère de choisir les proposants les plus vieux et les plus sages. Jusqu'à la Réformation, la chaire n'a jamais servi que pour la prédication; il partage donc les propositions de JA. Le problème qui se pose est de savoir quoi lire de l'Écriture; lire celle-ci en continu, prend des années entières, sans considérer qu'on est ainsi obligé de lire des passages moins utiles que d'autres. Il propose donc de s'en tenir à l'épître et à l'évangile de tous les dimanches de l'année. Cette distinction et le choix de certains chapitres sont très anciens et Ostervald est toujours favorable à l'idée de se conformer à la pratique de l'Église universelle. Ce serait une chose qui ferait plaisir aux Églises d'Allemagne, qui ont gardé les Dominicalia, et à l'Église anglicane. Ce serait toujours un pas vers la réunion. Choix pour choix, il vaut mieux s'en tenir à ce qui est vieux de 1'300 ans plutôt que d'innover. Il trouve que le choix a été fait par des gens de bon sens. Ostervald remercie JA de ses vœux à l'occasion du mariage de son fils [Samuel].

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f178r_ug64440_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f178v_ug64441_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f179r_ug64442_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f179v_ug64443_turrettini_file.jpg