181 Lettres

Lettre 3118 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean Le Clerc

Genève 07.03.1721

Je vous suis infiniment

JA a reçu les livres qu'il avait chargé Le Clerc de lui acheter; ils étaient en bon état mais il manquait un volume des Opera de Cicéron édités par Graevius [Amstelodami, 1677-1699] ; il faudrait que le libraire le fournisse. Toutefois, ayant entre-temps trouvé le volume à Genève, il préférerait que le libraire lui donnât un autre ouvrage. Il aimerait par exemple avoir l'Histoire des Provinces- Unies de Wicquefort dont Le Clerc a donné un extrait dans la Bibiliothèque ancienne e...

page 1

ms_fr_00481_f098r_ug59369_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f098v_ug59370_turrettini_file.jpg

Genève 07.03.1721


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 481 (f.98)

Sina, Epistolario, IV, p.74-76.


Je vous suis infiniment


JA a reçu les livres qu'il avait chargé Le Clerc de lui acheter; ils étaient en bon état mais il manquait un volume des Opera de Cicéron édités par Graevius [Amstelodami, 1677-1699] ; il faudrait que le libraire le fournisse. Toutefois, ayant entre-temps trouvé le volume à Genève, il préférerait que le libraire lui donnât un autre ouvrage. Il aimerait par exemple avoir l'Histoire des Provinces- Unies de Wicquefort dont Le Clerc a donné un extrait dans la Bibiliothèque ancienne et moderne. Il a feuilleté les jours passés les œuvres théologiques de Grotius [Amstelædami, 1679] mais puisqu'il a déjà les commentaires dans l'édition de Paris [Lutetiæ Parisiorum, 1641-1650] ainsi que la plupart du IVe volume, il ne croit pas que cela vaille la peine de l'acheter juste pour quelques pièces qui manquent mais qu'on pourra trouver à part. Il joint la liste de ces pièces. Il attend avec impatience le commentaire de Le Clerc sur les Hagiographes et les Prophètes. On a perdu depuis peu Michel Turrettini et Bénédict Calandrini, qui étaient les deux plus vieux professeurs de l'Académie, mais il n'y a pas de vide puisqu'ils étaient déchargés depuis plusieurs années. Le fils de Michel Turrettini, Samuel, fait des merveilles comme professeur de théologie; il a du génie, il est laborieux et avec cela d'une grande modestie et de beaucoup de cœur. Il a été chargé de s'occuper de la Bibliothèque qu'il enrichira sûrement de nouvelles acquisitions. Il est un peu aidé du neveu de Le Clerc [Jacques-Théodore] ainsi que du père de celui-ci [Daniel], qui est l'un des scolarques. Les professeurs de Berne s'adoucissent considérablement: l'un d'entre eux, Hortin, a publié des thèses très raisonnables sur l'utilisation de la raison en théologie; un autre, nommé Ringier, sur le consensus des protestants sur la prédestination. Le gazetier d'Amsterdam [Tronchin du Breuil] débite de fausses nouvelles sur l'Académie de Lausanne; les affaires du Consensus se sont assoupies depuis longtemps. L'avis de l'Académie était qu'on ne fît pas du tout signer la Formula parce que les matières étaient trop obscures et trop peu importantes pour gêner les consciences. Leur sentiment a été exposé dans de très beaux mémoires qui mériteraient d'être publiés et qui produiront, tôt ou tard, de l'effet. Il semble en tout cas que les esprits s'adoucissent, notamment parmi les politiques.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00481_f098r_ug59369_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f098v_ug59370_turrettini_file.jpg