202 Lettres

Lettre 3082 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 14.09.1720 [03.09.1720 (v.s.)]

Since I did my selfe

Wake a reçu trois lettres de JA; il fera pour [David] Chaillet ce qu'il pourra; pour le moment celui-ci apprend l'anglais, ce qui est une condition pour trouver un établissement dans le pays. [Paul] L'Escot se plaît à Douvres, il espère seulement avoir des gages un peu meilleurs. Wake est heureux d'apprendre que JA a apprécié les livres qu'il lui a envoyés [Fiddes, Theologia speculativa; A Collection of Tracts; Clagett, A Treatise; Bingham, Origines; Waterland, A V...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f081r_ug65945_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f081v_ug65946_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f082r_ug65947_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f082v_ug65948_turrettini_file.jpg

Lettre 3082 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 14.09.1720 [03.09.1720 (v.s.)]


Lettre autographe, signée. Inédite. (Ang)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 493 (f.81-82)


Since I did my selfe


Wake a reçu trois lettres de JA; il fera pour [David] Chaillet ce qu'il pourra; pour le moment celui-ci apprend l'anglais, ce qui est une condition pour trouver un établissement dans le pays. [Paul] L'Escot se plaît à Douvres, il espère seulement avoir des gages un peu meilleurs. Wake est heureux d'apprendre que JA a apprécié les livres qu'il lui a envoyés [Fiddes, Theologia speculativa; A Collection of Tracts; Clagett, A Treatise; Bingham, Origines; Waterland, A Vindication]. [Jean-Frédéric] Ostervald, dont la santé heureusement va un peu mieux, lui a envoyé un exemplaire de ses Argumens sur la Bible. Wake espère recevoir des nouvelles de [Hans Heinrich II] Ott quand celui-ci aura terminé les civilités à sa famille et à ses amis. Wake, qui a lui-même toujours eu une constitution délicate, incite JA à prendre soin de la sienne et à ne pas abuser de ses forces. Wake, qui a reçu une visite d'[Ami] Lullin, lui a donné un traité luthérien qui lui est arrivé d'Allemagne sur le thème de la réunion [Pfaff, Alloquium (?)]. Il l'a prié de le lire et de le faire ensuite parvenir à JA. Il a de nouveau recommandé cette affaire à Bernstorff ainsi que d'autres questions religieuses, dont celle touchant Pfaff. Ott peut se rassurer quant à son retour en Angleterre, ce dont Wake se réjouit; il faudra seulement lui trouver un établissement qui ne demande pas beaucoup de prêches à cause de la faiblesse de ses forces. Wake a entendu sur son père [Johann Baptista], par d'autres gens, les mêmes avis positifs que ceux que lui a donnés JA. Il serait souhaitable que le reste du clergé de Zurich fût comme lui. Il n'a plus eu de nouvelles de l'affaire entre Berne et les professeurs de Lausanne. Le docteur [John] Clarke continue ses prédications cette année et il y aura une deuxième partie à ajouter à celle que JA a déjà reçue [An Enquiry, 1720]. Wake espère qu'il traitera du mal moral aussi bien qu'il a traité du naturel et qu'il fera ainsi taire les objections des libertins contre Dieu et la religion. Il serait souhaitable qu'il y ait davantage d'échange de livres entre les deux pays. Ott l'a incité, à une période très peu raisonnable de sa vie, à commencer une petite collection de médailles, ce qu'il fait plus pour orner la bibliothèque archiépiscopale que pour avancer dans ces études. Il aurait dû suivre l'exemple de JA et acheter une grande collection d'un seul coup mais Ott s'y est pris autrement et il faut continuer dans cette voie; il a environ 1'000 médailles dont la plupart sont bonnes.

Adresse

[Genève]


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f081r_ug65945_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f081v_ug65946_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f082r_ug65947_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f082v_ug65948_turrettini_file.jpg