602 Lettres

Lettre 3081 de Jakob Hortin à Jean-Alphonse Turrettini

Berne 07.09.1720 [07.09.720]

J'ay fort bien reçû

L'essence de Halle, que Hortin a recommandée à JA, est de type doux et n'appartient guère aux esprits corrosifs, ce qu'il a pu expérimenter sur lui-même. Il n'avait pas ajouté de détails sur l'emploi de ce remède parce qu'il le croyait aussi répandu à Genève qu'il l'est à Berne. Lui même en prenait quelques gouttes (dans le vin, le thé ou l'eau distillée) le matin à huit heures et l'après-midi à quatre heures, attendant ensuite au lit la légère transpiration que le médicament produit. Au bout de...

+ 1 pages

page 1

2109_3081-1_ug70795_turrettini_file.jpg

page 2


2110_3081-2-3_ug70796_turrettini_file.jpg

page 3

2111_3081-4_ug70797_turrettini_file.jpg

Lettre 3081 de Jakob Hortin à Jean-Alphonse Turrettini

Berne 07.09.1720 [07.09.720]


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.H.11


J'ay fort bien reçû


L'essence de Halle, que Hortin a recommandée à JA, est de type doux et n'appartient guère aux esprits corrosifs, ce qu'il a pu expérimenter sur lui-même. Il n'avait pas ajouté de détails sur l'emploi de ce remède parce qu'il le croyait aussi répandu à Genève qu'il l'est à Berne. Lui même en prenait quelques gouttes (dans le vin, le thé ou l'eau distillée) le matin à huit heures et l'après-midi à quatre heures, attendant ensuite au lit la légère transpiration que le médicament produit. Au bout de trois jours, il a senti ses forces augmenter et de Watteville [Gabriel de Wattenwyl (?)], qui fait venir le remède de Halle, a dit qu'il ne fallait pas interrompre les autres traitements, puisque cette eau intensifiait leur effet. Le banquier envoie à JA un petit livre latin sur cette essence douce; il est très expert en la matière et veut bien donner des avis à JA, à condition que [Jacques] Chenaud (qui est le médecin du Genevois), lui indique de quel genre d'asthme souffre JA. Il ajoute à cette essence une poudre, qu'il appelle Pulvis vitalis ou solaris, et que Hortin lui-même a déjà prise. Madame Duntz a beaucoup apprécié les honnêtetés qu'elle a reçues de JA pendant sa visite à Genève; grâce à elle, Hortin a reçu le paquet que JA lui a destiné. Il contenait le meilleur des cadeaux, à savoir un ouvrage du Genevois. Hortin lui-même a composé une dissertation qu'il joint à la lettre; elle n'est pas digne de la lecture de son correspondant mais les autres gens pourront voir qu'il a les mêmes idées que lui. Au début il pensait réfuter l'Examen succinctum de Maichel mais les négociations de paix et de tolérance qui vont si bon train l'ont fait changer d'avis. Il lui a suffi d'avoir démontré que les réformés ne confondent pas le principe de la religion avec l'instrument. Un PS précise que l'essence que JA a reçue est de type concentré et qu'il suffit donc d'en prendre quatre gouttes.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Berne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

2109_3081-1_ug70795_turrettini_file.jpg

page 2


2110_3081-2-3_ug70796_turrettini_file.jpg

page 3

2111_3081-4_ug70797_turrettini_file.jpg