152 Lettres

Lettre 3072 de Jacques Basnage Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[La Haye] 01.08.1720

ie devois naturellement

Le retard avec lequel Basnage rĂ©pond Ă  JA est dĂ» Ă  ses occupations, et notamment Ă  la nouvelle Ă©dition de sa rĂ©ponse Ă  l'Histoire des variations de Bossuet [Histoire de la religion des Églises rĂ©formĂ©es] dans laquelle il a mentionnĂ© comme il se devait l'ouvrage du Genevois [Nubes Testium]. Il rĂ©itĂšre ses rĂ©ticences concernant la rĂ©unification, car il ne la croit pas possible. La distinction entre articles fondamentaux et non fondamentaux, qu'il partage, a des difficultĂ©s d'a...

+ 1 pages

page 1

0423_3072-1_ug70785_turrettini_file.jpg

page 2


0424_3072-2-3_ug70786_turrettini_file.jpg

page 3

0425_3072-4_ug70787_turrettini_file.jpg

Lettre 3072 de Jacques Basnage Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[La Haye] 01.08.1720


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.B.10

Budé, Lettres, I, p.159-162.


ie devois naturellement


Le retard avec lequel Basnage rĂ©pond Ă  JA est dĂ» Ă  ses occupations, et notamment Ă  la nouvelle Ă©dition de sa rĂ©ponse Ă  l'Histoire des variations de Bossuet [Histoire de la religion des Églises rĂ©formĂ©es] dans laquelle il a mentionnĂ© comme il se devait l'ouvrage du Genevois [Nubes Testium]. Il rĂ©itĂšre ses rĂ©ticences concernant la rĂ©unification, car il ne la croit pas possible. La distinction entre articles fondamentaux et non fondamentaux, qu'il partage, a des difficultĂ©s d'application, comme le montrent les chicanes que Pfaff, homme par ailleurs accommodant, a faites Ă  JA sur des points secondaires [Dissertatio apologetica de contradictoriiis] ou les attaques que Scultetus a portĂ©es contre Jurieu et Basnage au sujet de la grĂące sur la base de simples soupçons [Animadversiones]. Il y a dans l'ouvrage de JA un grand nombre de thĂ©ologiens qui sont pour la rĂ©union mais qui n'aiment pas la paix. Du reste, indĂ©pendamment de la distinction des articles fondamentaux et non fondamentaux, il y a des question rĂ©elles, comme la grĂące prĂ©venante, qui resteront toujours parce qu'on ne peut pas obliger les uns et les autres Ă  changer d'opinion sans violenter leur conscience. Évidemment on peut toujours se rĂ©fugier dans des termes Ă©quivoques pour esquiver les questions difficiles; mais prĂ©tendre que les gens peuvent et doivent se calmer Ă  ce sujet, c'est, encore une fois, retomber dans une position qui fait violence Ă  la conscience. Basnage a Ă©tĂ© surpris de ne pas trouver dans l'ouvrage de JA la lettre de Luther publiĂ©e par [Gilbert I] Burnet sur la base d'un manuscrit de Zurich; Luther ne veut pas qu'on change de sentiments ni qu'on se fasse des illusions en utilisant des termes qui ne signifient rien mais il souhaite qu'on se tolĂšre jusqu'Ă  ce que Dieu Ă©claire les esprits. Basnage partage cette position qui consiste Ă  tĂ©moigner un grand amour pour la paix, Ă  accorder une entiĂšre libertĂ© de conscience et d'exercice (comme JA a fait Ă  GenĂšve) et Ă  recevoir Ă  la communion les esprits pacifiques; en suivant l'autre mĂ©thode il y a danger que le fort l'emporte sur le faible et l'erreur sur la vĂ©ritĂ©. Il apprĂ©cie la politique dans les affaires d'État mais non dans les questions de religion. Basnage et JA s'accordent sur la tolĂ©rance mutuelle, que l'expĂ©diteur pousse jusqu'Ă  la communion rĂ©ciproque, mais l'amour de la paix exige qu'on laisse Ă  chacun la libertĂ© de croire ce qu'il juge vĂ©ritable.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

La Haye

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

0423_3072-1_ug70785_turrettini_file.jpg

page 2


0424_3072-2-3_ug70786_turrettini_file.jpg

page 3

0425_3072-4_ug70787_turrettini_file.jpg