45 Lettres

Lettre 2974 de Jean-Pierre Crousaz  à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 14.12.1719

Je me recommande au secours

De Crousaz vient de perdre son fils [Samuel] et il ne peut se consoler de la disparition de celui avec qui il partageait ses études et les plus secrÚtes de ses pensées. Il trace le portrait, physique, moral et intellectuel du garçon, qui n'avait qu'un désir, "voir son Dieu et [...] sortir de ces tenebres et de la prison de son corps". La plupart des conversations qu'il avait avec lui portaient sur le créateur et le sauveur; il aurait parlé tout le temps des preuves de la religion dont celles thé...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f033r_ug61533_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f033v_ug61534_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f034r_ug61535_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f034v_ug61536_turrettini_file.jpg

Lausanne 14.12.1719


Lettre autographe, signée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 486 (f.33-34)

Extraits dans De La Harpe, De Crousaz, p.43.


Je me recommande au secours


De Crousaz vient de perdre son fils [Samuel] et il ne peut se consoler de la disparition de celui avec qui il partageait ses Ă©tudes et les plus secrĂštes de ses pensĂ©es. Il trace le portrait, physique, moral et intellectuel du garçon, qui n'avait qu'un dĂ©sir, "voir son Dieu et [...] sortir de ces tenebres et de la prison de son corps". La plupart des conversations qu'il avait avec lui portaient sur le crĂ©ateur et le sauveur; il aurait parlĂ© tout le temps des preuves de la religion dont celles thĂ©orĂ©tiques et encore plus celles de sentiment le convainquaient plus que les autres. D'un caractĂšre naturel, il Ă©tait la douceur mĂȘme, sĂ©vĂšre seulement Ă  l'Ă©gard de lui-mĂȘme. Se prĂ©sentant bien, il maniait avec grĂące le cheval et Ă©tait adorĂ© par ses amis. Sobre dans ses goĂ»ts, il se rĂ©galait d'une grappe de raisin et de quelques cerises, faisant la fĂȘte avec du pain et de l'eau. Il n'avait en horreur que le vice. Toutes les larmes de de Crousaz sont des preuves de son incrĂ©dulitĂ© en ce Dieu que son fils aimait plus que tout ĂȘtre au monde. Quoi qu'il fasse, qu'il Ă©tudie, qu'il prĂ©pare une prĂ©dication, qu'il fasse ses dĂ©votions, ses pensĂ©es vont Ă  cet enfant avec qui il partageait tout et dont le jugement lui Ă©tait plus cher que celui de n'importe qui. En suivant les vƓux de son fils, il se consacrera davantage Ă  la prĂ©dication et aux Ă©tudes morales qu'Ă  la physique ou qu'aux mathĂ©matiques.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

Personnes

Crousaz Samuel

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f033r_ug61533_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f033v_ug61534_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f034r_ug61535_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f034v_ug61536_turrettini_file.jpg