209 Lettres

Lettre 2944 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 28.06.1719 [17.06.1719 (s.v.)]

I had the favour of

Wake a reçu la lettre de JA du 31 mai avec celle de la Compagnie; il est content que celle-ci, au lieu de le blâmer pour s'être mêlé de questions qui ne le concernaient pas, l'ait au contraire loué et remercié. Il se réjouit aussi que la conduite des pasteurs et des magistrats genevois soit en harmonie avec celle de évêques et des princes anglais. L'accueil bienveillant que l'avoyer de Berne [Christoph Steiger] a fait à sa trop longue lettre sur le Consensus est dû à JA lui-même. Il prie...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f067r_ug65925_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f067v_ug65926_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f068r_ug65927_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f068v_ug65928_turrettini_file.jpg

Lettre 2944 de William Wake à Jean-Alphonse Turrettini

Lambeth House (Londres) 28.06.1719 [17.06.1719 (s.v.)]


Lettre autographe, signée. (Ang)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 493 (f.67-68)

Budé, Lettres, III, p.391-392. Traduite en français. Extraits dans Sykes, Wake, p.44, 69.


I had the favour of


Wake a reçu la lettre de JA du 31 mai avec celle de la Compagnie; il est content que celle-ci, au lieu de le blâmer pour s'être mêlé de questions qui ne le concernaient pas, l'ait au contraire loué et remercié. Il se réjouit aussi que la conduite des pasteurs et des magistrats genevois soit en harmonie avec celle de évêques et des princes anglais. L'accueil bienveillant que l'avoyer de Berne [Christoph Steiger] a fait à sa trop longue lettre sur le Consensus est dû à JA lui-même. Il prie Dieu pour que l'affaire de Lausanne ait une heureuse issue. Wake réitère ses remerciements à JA pour l'ouvrage de Werenfels [Opuscula] qu'il lui a offert et dont il n'a pas encore pu terminer la lecture à cause de ses occupations. Il n'a eu aucune nouvelle de Zurich, ni de la lettre envoyée à l'antistès [Johann Ludwig Nüscheler] ni de celle adressée aux pasteurs suisses. Il a envoyé la même pour les professeurs de Genève [voir Wake, Epistola cum responsionibus, 1720]. Il est un peu intrigué par ce silence et cela d'autant plus que l'archidiacre [Johann Baptista] Ott dans une lettre récente n'y a fait aucune allusion. Il préfère penser que la lettre n'est jamais arrivée entre les mains de l'antistès plutôt que d'imaginer que celui-ci ne l'a pas montrée à ses confrères. Il aimerait que JA fasse savoir que Wake a écrit à la Compagnie de Genève. Il est content que les magistrats genevois aient montré de l'attachement au roi d'Angleterre [George I] à l'occasion de l'affaire du comte [Erskine] de Mar. Wake a recommandé les Vaudois du Piémont au secrétaire Craggs. Le différend qui oppose actuellement la Cour de Berlin à celle de Londres rend les négociations pour la réunification assez difficiles. Il a perdu récemment, avec Du Pin, un correspondent bien utile et honnête; il recherchait sincèrement l'union.

Adresse

[Genève]


Lieux

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f067r_ug65925_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f067v_ug65926_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f068r_ug65927_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f068v_ug65928_turrettini_file.jpg