48 Lettres

Lettre 2894 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 09.11.1718

Je me disposois à

Dans sa dernière lettre, JA a demandé à Ostervald des nouvelles de Jacob [I] Houriet; ce garçon est d'un village de l'évêché de Bâle, dans les montagnes, dont Ostervald n'est pas familier mais sa famille est installée à Neuchâtel depuis plusieurs années. Ce sont de braves gens, modestes, qui vivent de leur travail. Le garçon a plusieurs sœurs: l'une [Madeleine Schültz (?)], connue d'Ostervald, est mariée à un cordonnier allemand [Élie (?)] dans le pays depuis assez longtemps et Ostervald ne peut...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f129r_ug64338_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f129v_ug64339_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f130r_ug64340_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f130v_ug64341_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 09.11.1718


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 490 (f.129-130)

Budé, Lettres, III, p.147-149. Omissions.


Je me disposois à


Dans sa dernière lettre, JA a demandé à Ostervald des nouvelles de Jacob [I] Houriet; ce garçon est d'un village de l'évêché de Bâle, dans les montagnes, dont Ostervald n'est pas familier mais sa famille est installée à Neuchâtel depuis plusieurs années. Ce sont de braves gens, modestes, qui vivent de leur travail. Le garçon a plusieurs sœurs: l'une [Madeleine Schültz (?)], connue d'Ostervald, est mariée à un cordonnier allemand [Élie (?)] dans le pays depuis assez longtemps et Ostervald ne peut qu'en donner un bon témoignage; l'autre est à Berne et à ce qu'on dit bien placée. Ostervald connaît aussi une de ses cousines du même nom, mariée à un menuisier, qui est de son quartier et dont il ne peut dire que du bien. Pour ce qui est du garçon lui-même, il ne peut rien dire puisqu'il a quitté le pays depuis longtemps. Ostervald remercie son correspondant de l'avoir éclairé sur ce que Rivals a écrit d'Angleterre. Il a vu, dans la traduction de la lettre de Steele au pape [[Hoddly], Epître dédicatoire], les endroits que JA lui a marqués. Il serait ravi de lire la défense de l'évêque de Bangor [Hoadly, An answer], pourvu qu'elle soit en français, puisqu'il n'entend pas l'anglais. Il a souvent eu l'idée d'apprendre cette langue et, connaissant l'allemand, deux mois lui suffiraient pour pouvoir la comprendre mais il n'a pas le temps. Il s'impatiente de voir la nouvelle version de la Bible [Nouveau Testament, Genève, 1726] si nécessaire à l'édification publique, la version française actuelle [Bible, Genève, 1712] étant la moins exacte parmi toutes celles qui sont en usage parmi les protestants. JA veut qu'Ostervald mette par écrit les remarques qu'il a faites; il le fera mais il doit auparavant terminer ses arguments et réflexions sur le Vieux Testament; il lui a fallu faire un ouvrage tout neuf, notamment pour ce qui est des prophètes dont on avait l'habitude d'omettre un grand nombre de chapitres. Il a jugé important de remédier à ce qu'il a jugé un défaut considérable parce que, l'ouvrage étant destiné au peuple, il fallait éclairer ces chapitres aussi, autrement on aurait pu dire que l'Écriture était fort obscure. Tout cela a demandé un travail assez pénible; il a fallu entrer dans une discussion assez longue sur l'histoire et ce travail lui a pris six mois. S'il avait décidé de rapporter toutes les prophéties au Messie, il aurait procédé plus vite mais il n'a pas estimé devoir faire cela. Il se demande si, pour la version de la Bible, on songe à Genève à publier le Nouveau Testament avant le Vieux, puisque JA lui écrit qu'il faut qu'il se presse d'envoyer ses remarques sur le Nouveau Testament; il enverra celles qu'il a déjà faites.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f129r_ug64338_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f129v_ug64339_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f130r_ug64340_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f130v_ug64341_turrettini_file.jpg