81 Lettres

Lettre 2872 de Jean-Alphonse Turrettini à Pierre I Got

Genève 21.06.1718

Quoique je vous aye

JA a une triste nouvelle à annoncer à Got, à savoir la faillite du conseiller et ancien syndic [Jean-Jacques] Rigot. Tout le monde est consterné, parce qu'il est très aimé; en outre, compte tenu de sa position, c'est une flétrissure pour l'État. On ne connaît pas encore l'étendue de la faillite mais elle semble considérable; ses affaires étaient dérangées depuis 1709 et, à ce moment là, il avait dû emprunter 40'000 francs à Franconis sous forme d'obligations, ce que l'on ignorait. Presque tous l...

page 1

01201_2872-1-2_ug70591_turrettini_file.jpg

page 2


01202_2872-3-4_ug70592_turrettini_file.jpg

Genève 21.06.1718


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.12.4


Quoique je vous aye


JA a une triste nouvelle à annoncer à Got, à savoir la faillite du conseiller et ancien syndic [Jean-Jacques] Rigot. Tout le monde est consterné, parce qu'il est très aimé; en outre, compte tenu de sa position, c'est une flétrissure pour l'État. On ne connaît pas encore l'étendue de la faillite mais elle semble considérable; ses affaires étaient dérangées depuis 1709 et, à ce moment là, il avait dû emprunter 40'000 francs à Franconis sous forme d'obligations, ce que l'on ignorait. Presque tous les parents de Rigot se sont trouvés impliqués et aussi le beau-père de JA [Marc Du Pan], qui est son cousin germain, mais pour une petite somme heureusement. Pour le moment JA est à couvert mais il est à craindre que ce malheur n'en attire d'autres, à cause du nouvel édit sur les épices qui fait que ceux qui ont des biens en France et doivent les vendre pour payer leur dette y perdront beaucoup. Il faut posséder comme si on ne possédait pas, comme dit saint Paul. Il a reçu le paiement de la lettre de change de Cazenove mais pas encore la toile que Got lui a envoyée. Il a pris la liberté de lui faire adresser des livres qui viennent d'Angleterre et qui lui sont destinés; il faudrait les mettre dans quelques balles de marchandises pour qu'ils ne s'abîment pas; c'est le même service qu'il lui demande pour le IIe tome des dissertations De præstantia et usu numismatum [1717] de Spanheim, imprimé depuis peu à Amsterdam chez Wetstein. Le traité de Zurich et Berne avec l'abbé de Saint-Gall [Rudolfi] a été heureusement conclu. C'est une bonne chose parce que cela aurait pu donner prétexte à de nouveaux troubles et les puissances étrangères auraient pu s'en mêler, notamment l'empereur [Karl VI], qui avait écrit, il y a quelques temps, une lettre très hautaine à ces deux Cantons. On attend de savoir si un accommodement entre Paris et Londres pourra éviter une nouvelle guerre en Italie. Les affaires du Nord, de même que les conférences pour la paix avec l'Empire ottoman, sont dans un état pas très sûr. Ainsi on ne voit qu'incertitude pour l'avenir. Quant à JA, il a eu plusieurs rechutes de son asthme. L'affaire de Rigot a forcé les magistrats à prendre des mesures, comme celle qui interdirait à ceux qui veulent entrer dans le Conseil de continuer leur négoce; on en a beaucoup discuté hier et on le fera à nouveau dans quelques jours. Il y a apparence que la mesure sera adoptée.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

01201_2872-1-2_ug70591_turrettini_file.jpg

page 2


01202_2872-3-4_ug70592_turrettini_file.jpg