81 Lettres

Lettre 2840 de Jean-Alphonse Turrettini à Pierre I Got

Genève 20.01.1718

Il y a un siecle... que nous ne nous

JA a beaucoup tardé à répondre à la dernière lettre de Got qui l'a si bien renseigné sur ses affaires; il a reçu la lettre de change envoyée sur [Théodore (?)] Plantamour et Co. Avec ce que JA touchera en février il faudra 1) rembourser [Jean I] Barbeyrac, homme de mérite et son bon ami, de 50 florins pour des emplettes qu'il a faites pour lui 2) payer la toile de Hollande dont sa femme a besoin pour des chemises 3) acheter du thé bow dont ils font un usage continuel. C'est la nourriture ordinai...

+ 1 pages

page 1

01182_2840-1_ug70551_turrettini_file.jpg

page 2


01183_2840-2_ug70552_turrettini_file.jpg

page 3

01184_2840-3-4_ug70553_turrettini_file.jpg

Genève 20.01.1718


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.12.4


Il y a un siecle... que nous ne nous


JA a beaucoup tardé à répondre à la dernière lettre de Got qui l'a si bien renseigné sur ses affaires; il a reçu la lettre de change envoyée sur [Théodore (?)] Plantamour et Co. Avec ce que JA touchera en février il faudra 1) rembourser [Jean I] Barbeyrac, homme de mérite et son bon ami, de 50 florins pour des emplettes qu'il a faites pour lui 2) payer la toile de Hollande dont sa femme a besoin pour des chemises 3) acheter du thé bow dont ils font un usage continuel. C'est la nourriture ordinaire de JA le matin, avec un peu de lait; c'est excellent pour la poitrine et ne cède rien au lait d'ânesse. JA demande toujours des nouvelles de Got à [Antoine] Rouvière, qui se porte bien, en dépit de son âge avancé; il a ainsi appris que les indispositions de Got malheureusement se poursuivaient. Il a eu aussi des nouvelles de la part de Maffé, parent de l'ancien domestique de Got. Ce jeune homme a laissé entendre que peut-être Got pourrait faire, l'anné prochaine, le voyage de Genève si sa santé allait mieux. JA en serait très heureux; il est du reste convaincu que l'air est meilleur dans ces quartiers. Quant à JA, sa santé est toujours chancelante; il a des retours fréquents de son asthme qui le mettent, de temps à autre, aux abois; mais une fois l'attaque passée, il est très bien, avec seulement un peu de faiblesse. Il a eu de la chance cet hiver puisqu'il n'a pas eu d'attaques depuis deux mois; il a pu continuer ses leçons sans interruption, tant celles de théologie que celles d'histoire ecclésiastique. Il a en revanche renoncé presqu'entièrement à la prédication, bien qu'il ait prêché, sans incommodités, la veille de Noël. Il peut donc bénir Dieu de ne pas se trouver dans une condition encore plus fâcheuse. En ce début d'année, il lui présente ses vœux et lui exprime son affection puisqu'il le considère comme l'un de ses meilleurs amis. Il n'y a rien de considérable pour les affaires publiques. Il se tient à Baden une Diète pour essayer de mettre un terme aux différends avec l'abbé de Saint-Gall [Rudolfi] ; le nouvel abbé, plus doux que son prédécesseur [Bürdigger], fait bien espérer. Il faudrait conclure pendant que les puissances étrangères sont occupées ailleurs. Pour les affaires de la "casa", Got en sait sûrement plus que JA lui-même: on paye la moitié à tout le monde mais on ne peut rien dire de la suite puisque les billets d'État empirent de jour en jour. Les fonds anglais ont beaucoup augmenté; il est tenté de les vendre mais le problème est de savoir que faire ensuite de l'argent. Il demande à Got de faire tenir l'incluse à Barbeyrac, qui est l'un de ses amis intimes. Il envoie aussi une lettre pour une personne qui est actuellement chez Le Boullenger, beau-frère de Got; il s'agit de quelqu'un qui a de l'esprit et du mérite et qui donnera de la satisfaction

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

01182_2840-1_ug70551_turrettini_file.jpg

page 2


01183_2840-2_ug70552_turrettini_file.jpg

page 3

01184_2840-3-4_ug70553_turrettini_file.jpg