4245 Lettres

Lettre 2780 de Peter Zeller à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 19.06.1717

Me. licet immerentem

Zeller a reçu la dissertation de JA sur la vérité de la religion judaïque [Disputatio, 1717] et l'en remercie. Il attend avec impatience celles sur la vérité de la religion chrétienne. Il demande à Dieu d'affermir la santé de son correspondant. Le confesseur vaudois qui avait été recommandé par JA a reçu du magistrat zurichois 25 thalers. La lettre de Musseton donne des nouvelles plus rassurantes de la situation de l'Église de Pragelas; elle rapporte de même que le roi de Sicile [Victor-A...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f228r_ug66177_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f228v_ug66178_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f229r_ug66179_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f229v_ug66180_turrettini_file.jpg

Lettre 2780 de Peter Zeller à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 19.06.1717


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 493 (f.228-229)


Me. licet immerentem


Zeller a reçu la dissertation de JA sur la vérité de la religion judaïque [Disputatio, 1717] et l'en remercie. Il attend avec impatience celles sur la vérité de la religion chrétienne. Il demande à Dieu d'affermir la santé de son correspondant. Le confesseur vaudois qui avait été recommandé par JA a reçu du magistrat zurichois 25 thalers. La lettre de Musseton donne des nouvelles plus rassurantes de la situation de l'Église de Pragelas; elle rapporte de même que le roi de Sicile [Victor-Amédée II] a eu des mots plus mitigés à l'égard des envoyés suisses. Les choses vont très mal pour l'Église de Pologne: la paix récente entre le roi [August II] et la république en est la cause, si bien que des persécutions très violentes se sont abattues sur elle. On a du reste prié publiquement pour elle. On a sûrement vu à Genève aussi la supplique adressée au roi. [Hans Kaspar II] Escher, le fils unique du conseiller [Hans Jakob II], homme de grands mérites qui estime beaucoup JA, est devenu bailli de Kyburg. Pendant la durée du marché, qui s'est conclu cette semaine, on a eu ici des funambules. On en aurait probablement obtenu l'exclusion s'ils n'avaient pas montré des lettres de recommandation signées des magistrats de Berne et de Genève. L'Église primitive excommuniait de tels hommes inutiles et sa discipline était plus sage que celle d'aujourd'hui. Le magistrat zurichois s'est conformé à celui de Berne et a décidé qu'on enlèverait quelque chose aux paroisses plus riches (qui sont néanmoins beaucoup moins nombreuses à Zurich qu'à Berne) pour le donner aux plus pauvres; jusqu'à présent on a pu empêcher une telle entreprise, dure pour un ministre. Mais sur le fait de l'empêcher encore aujourd'hui, on hésite. Si les pauvres sont obligés de donner aux plus pauvres, leur nombre augmentera au lieu de diminuer; il faut supporter patiemment ce qu'on ne peut pas changer.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_493_f228r_ug66177_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f228v_ug66178_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_493_f229r_ug66179_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_493_f229v_ug66180_turrettini_file.jpg