19 Lettres

Lettre 2670 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean Le Clerc

[Genève] 15.07.1716

J'ai reçû... il y a dix ou douze

Avec un volume de la Bibliothèque ancienne et moderne, JA a reçu de la part de Le Clerc son histoire ecclésiastique dont, pour le moment, il n'a vu que les prolégomènes et quelques endroits épars; il profitera des vacances pour la lire d'un bout à l'autre. Il approuve entièrement l'idée de Le Clerc de commencer par l'état dans lequel se trouvait le genre humain à la naissance de Jésus-Christ. JA en avait fait de même dans son cours plus étendu mais il s'était limité à une petite dissertat...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00481_f084r_ug59341_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f084v_ug59342_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f085r_ug59343_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00481_f085v_ug59344_turrettini_file.jpg

[Genève] 15.07.1716


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 481 (f.84-85)

Sina, Epistolario, III, p.505-507.


J'ai reçû... il y a dix ou douze


Avec un volume de la Bibliothèque ancienne et moderne, JA a reçu de la part de Le Clerc son histoire ecclésiastique dont, pour le moment, il n'a vu que les prolégomènes et quelques endroits épars; il profitera des vacances pour la lire d'un bout à l'autre. Il approuve entièrement l'idée de Le Clerc de commencer par l'état dans lequel se trouvait le genre humain à la naissance de Jésus-Christ. JA en avait fait de même dans son cours plus étendu mais il s'était limité à une petite dissertation alors que son correspondant en a fait un traité complet. L'idée que Le Clerc donne ensuite de la religion chrétienne est des plus belles et des plus nobles; il aurait fait un anachronisme s'il y avait ajouté toutes les spéculations abstraites qu'on a faites, après les Apôtres, au fil des siècles. Pour les fables que Le Clerc rejette, JA est content d'en avoir fait de même mais il reconnaît que son correspondant a donné à ce sujet une infinité de lumières dont il lui sait gré. C'est pour cela qu'il attend avec impatience la suite, de même que de ses travaux sur la Bible [Veteris Testamenti Libri hagiographi et Veteris Testamenti Prophetæ]. JA, après lui avoir offert, il y a quelques semaines, ses thèses sur la nécessité de la révélation [Genevæ, 1715] et les Sermons de Werenfels [Bâle, 1715], lui envoie aujourd'hui d'autres thèses sur la vérité de la religion [Genevæ, 1715] qu'il a fait soutenir au neveu de Le Clerc [Jacques-Théodore Le Clerc], qui s'en est assez bien sorti et qui a l'esprit bien fait et pas du tout dégénéré; il pourra acquérir auprès de son oncle ce qui lui manque encore. Les porteurs de la lettre sont deux jeunes gens à qui JA s'intéresse beaucoup: l'un [Jacob II] Favre est le fils du syndic [Jacques] et son proche parent, l'autre, [Pierre] Mussard, est le fils du professeur de droit [Bénigne], qui, après avoir étudié la théologie, a suivi plutôt la profession de son père. Après un séjour à Halle, il va en Hollande et peut-être en Angleterre.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00481_f084r_ug59341_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f084v_ug59342_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f085r_ug59343_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00481_f085v_ug59344_turrettini_file.jpg