74 Lettres

Lettre 2663 de Pierre I Got à Jean-Alphonse Turrettini

[Amsterdam] 12.05.1716

Je n'ay pas plustost

Got a brûlé le billet de JA tout de suite après l'avoir lu et lui demande d'en faire autant avec cette lettre. Il est touché de ce que son correspondant lui dit à propos de la suspension de crédit de son parent [Horace-Bénédict Turrettini] mais il n'en est pas surpris, puisque un de ses fidèles amis [David II Vasserot] lui avait fait des confidences avant de partir pour Paris qui ont été complétées par la suite par d'autres informations. On comprend ses difficultés si l'on considère que ses gros...

page 1

1968_2663-1_ug70352_turrettini_file.jpg

page 2


1969_2663-2_ug70353_turrettini_file.jpg

[Amsterdam] 12.05.1716


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.G.13


Je n'ay pas plustost


Got a brûlé le billet de JA tout de suite après l'avoir lu et lui demande d'en faire autant avec cette lettre. Il est touché de ce que son correspondant lui dit à propos de la suspension de crédit de son parent [Horace-Bénédict Turrettini] mais il n'en est pas surpris, puisque un de ses fidèles amis [David II Vasserot] lui avait fait des confidences avant de partir pour Paris qui ont été complétées par la suite par d'autres informations. On comprend ses difficultés si l'on considère que ses gros débiteurs, comme les Marcet et un certain Papillon, n'ont pu le rembourser qu'en papiers royaux qui ont perdu les trois quarts de leur valeur dans le meilleur des cas. La famille alliée [Vasserot] l'a beaucoup aidé mais Got ne sait pas si elle continuera à le faire. Si le bon oncle Bénédict [II Turrettini] était encore en vie et voyait tout cela, que ne dirait-il pas? Certes il pourrait s'attendre à ce que ses amis l'aidassent et Got lui-même volerait à son secours avec le peu que Dieu lui a donné, mais il ne se sent pas animé du même esprit à l'égard de quelqu'un qui l'a toujours regardé avec mépris, en dépit du fait qu'ils aient été compagnons d'étude et aient mangé ensemble à la table de feu le père de Got [Jacques]. Celui-ci n'est donc pas surpris que JA ait été rébuté des manières de son parent; l'expéditeur n'a pas de raisons de louer la personne en question, et encore moins son associé [Abraham Thonnet (?)]. Quand il a été en correspondance avec eux, il était toujours question de querelles et d'altercations causées par un esprit d'avidité et ou d'avarice. Quand il s'en plaignait au sénateur, celui-ci lui répondait que les affaires de la République ne lui permettaient pas de s'occuper de près de son négoce. Got leur a refusé, il y a deux ou trois ans, une somme d'argent qu'ils lui avaient demandée.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Amsterdam

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

1968_2663-1_ug70352_turrettini_file.jpg

page 2


1969_2663-2_ug70353_turrettini_file.jpg