209 Lettres

Lettre 2644 de Jean Rossières  à Jean-Alphonse Turrettini

Londres 06.02.1716 [26.01.1715/16 (v.s.)]

Je vay Repondre... à

De Rossières a payé la lettre de change que JA avait tirée sur lui. Il doit payer encore 10 livres à Messieurs [Léonard et Jean (?)] Baulacre et demande à JA de le faire; il en créditera son compte. Avec cela, ils seront payés du revenu de leur annuité et de leur ordre pour la loterie de 1710. Il faudrait aussi que JA paie 2.15 livres à [Marc] Du Pan. Les livres de JA ne sont pas encore partis à cause des glaces. De Rossières, qui les avait donnés à un marchand [Riou et Guinand], les a retirés p...

+ 2 pages

page 1

00412_2644-1-2_ug70331_turrettini_file.jpg

page 2


00413_2644-3-4_ug70332_turrettini_file.jpg

page 3

00414_2644-5_ug70333_turrettini_file.jpg

page 4


00415_2644-6-7_ug70334_turrettini_file.jpg

Londres 06.02.1716 [26.01.1715/16 (v.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.1.IV


Je vay Repondre... à


De Rossières a payé la lettre de change que JA avait tirée sur lui. Il doit payer encore 10 livres à Messieurs [Léonard et Jean (?)] Baulacre et demande à JA de le faire; il en créditera son compte. Avec cela, ils seront payés du revenu de leur annuité et de leur ordre pour la loterie de 1710. Il faudrait aussi que JA paie 2.15 livres à [Marc] Du Pan. Les livres de JA ne sont pas encore partis à cause des glaces. De Rossières, qui les avait donnés à un marchand [Riou et Guinand], les a retirés pour les faire relier et y ajouter les deux autres ouvrages demandés par JA. Il lui envoie un nouvel état de ses fonds avec deux colonnes, l'une pour le capital et l'autre pour les revenus. De Rossières a fait rendre la lettre à [Ludwig Friedrich] Bonet. L'armée anglaise marche actuellement contre les rebelles en Écosse chez qui se trouve le prétendant [James Francis Edward Stuart] mais il y a toute apparence que ceux-ci ne pourront rien contre elle et se retireront dans les montagnes. Ils se vantent d'un secours étranger mais il faudrait une grande flotte pour une telle entreprise. Le Parlement a donné pleine liberté au roi [George I] de lever autant de troupes qu'il l'estimera nécessaire, ce qui montre la grande confiance qu'il a en lui puisque c'est une chose qui n'est probablement jamais arrivée auparavant.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Londres

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

00412_2644-1-2_ug70331_turrettini_file.jpg

page 2


00413_2644-3-4_ug70332_turrettini_file.jpg

page 3

00414_2644-5_ug70333_turrettini_file.jpg

page 4


00415_2644-6-7_ug70334_turrettini_file.jpg