349 Lettres

Lettre 2593 de Jean I Barbeyrac Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 12.05.1715

Je vous renvoie... le Livre

Barbeyrac renvoie à JA le livre de Monsieur de Cambrai [Fénelon, Démonstration de l'existence de Dieu], qu'il a lu avec plaisir; il l'avait déjà passé à Gallatin [VIII] lorsque [Gabriel] Bergier a émis le souhait de le lire. Il l'a donc repris à Gallatin et l'a laissé à Bergier le temps qu'il le lise. Il profite de l'occasion pour faire parvenir à JA le discours qu'il a tenu aux dernières promotions [Discours sur la permission des lois] ; on l'incite à le publier mais il hésite et...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f174r_ug60601_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f174v_ug60602_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f175r_ug60603_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f175v_ug60604_turrettini_file.jpg

Lausanne 12.05.1715


Lettre autographe, signée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 484 (f.174-175)

Une phrase dans Meylan, Barbeyrac, p.86, 100.


Je vous renvoie... le Livre


Barbeyrac renvoie à JA le livre de Monsieur de Cambrai [Fénelon, Démonstration de l'existence de Dieu], qu'il a lu avec plaisir; il l'avait déjà passé à Gallatin [VIII] lorsque [Gabriel] Bergier a émis le souhait de le lire. Il l'a donc repris à Gallatin et l'a laissé à Bergier le temps qu'il le lise. Il profite de l'occasion pour faire parvenir à JA le discours qu'il a tenu aux dernières promotions [Discours sur la permission des lois] ; on l'incite à le publier mais il hésite et demande l'avis de JA; il est sûr que, pour ce qui est de l'impression, on le lui demandera en Hollande s'il n'est pas imprimé en Suisse ou à Genève. Il ne veut pas le demander à [Jacques] Fabri et Barrillot, parce qu'on leur a contrefait à Amsterdam [1715] le discours, toujours de Barbeyrac, qu'ils avaient publié l'année précédente [Discours sur l'utilité des lettres]. Mais cela a été de leur faute puisqu'ils ont imprimé très peu d'exemplaires et quand Humbert d'Amsterdam [Pierre] leur en a demandé 200, ils n'ont pas pu les lui envoyer; ce qui a incité l'imprimeur de Hollande à en faire une contrefaçon, non pas pour nuire aux imprimeurs de Genève mais pour pouvoir satisfaire la demande. Barbeyrac n'a plus entendu parler des mémoires qu'on lui avait promis et il espère que le projet échouera, ce qui lui permettra de travailler à son Grotius [Le droit de la guerre, 1724]. Il a commencé le IIe livre et aimerait bien pouvoir consulter l'édition de van der Meulen [De jure belli, 1696-1703]. Il est vrai qu'il ne l'estime pas spécialement, mais il se doit de ne pas être négligent. Il aimerait donc en emprunter au fur et à mesure de son travail les différents volumes. Il avait lui-même prêté, il y a onze ou douze mois, au syndic [Abraham] Mestrezat les Institutiones de Thomasius et il en aurait maintenant besoin, puisqu'il s'agit d'un ouvrage qu'il est obligé de consulter souvent. S'il connaissait quelqu'un à Lausanne qui le possède, il l'emprunterait mais c'est le plus misérable pays au monde pour les livres.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f174r_ug60601_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f174v_ug60602_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f175r_ug60603_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f175v_ug60604_turrettini_file.jpg