57 Lettres

Lettre 2549 de Jean-Antoine Dautun à Jean-Alphonse Turrettini

Francfort 15.12.1714

je dois reponse

Dautun a reçu beaucoup de recommandations pour [Antoine] Matthieu et il faut dire que le jeune homme les a méritées toutes; il est allé à Francfort se faire entendre et les quatre prédications qu'il a données ont convaincu et charmé tout le monde. Il a donc été élu pasteur de l'Église de Dautun à l'unanimité; pour le moment, il s'en est retourné en Hollande, pour recevoir l'imposition des mains. À Francfort, on l'attend avec impatience; Dautun pourra finalement jouir du repos auquel il aspire; i...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f393r_ug61891_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f393v_ug61892_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f394r_ug61893_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f394v_ug61894_turrettini_file.jpg

Francfort 15.12.1714


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 486 (f.393-394)


je dois reponse


Dautun a reçu beaucoup de recommandations pour [Antoine] Matthieu et il faut dire que le jeune homme les a méritées toutes; il est allé à Francfort se faire entendre et les quatre prédications qu'il a données ont convaincu et charmé tout le monde. Il a donc été élu pasteur de l'Église de Dautun à l'unanimité; pour le moment, il s'en est retourné en Hollande, pour recevoir l'imposition des mains. À Francfort, on l'attend avec impatience; Dautun pourra finalement jouir du repos auquel il aspire; il recevra une pension de 300 florins qui, jointe à son petit revenu, lui permettra de vivre aisément. On avait d'abord jeté les yeux sur deux autres ministres, [Philippe] Forneret et [Gabriel] Dumont de Leipzig mais ils ont refusé; Matthieu n'a ainsi pas eu d'antagonistes. Quant à [Claude] Rivalier, il a reçu une vocation de Kassel; il est regrettable que sa conduite l'ait empêché de se fixer à Francfort et qu'il n'ait pas pu recevoir un témoignage plus favorable. Pour le mariage de sa fille [Louise], Dautun remercie JA pour les conseils qu'il lui a donnés. On était sur le point de la marier à une personne qui plaisait beaucoup à Dautun et à sa femme [Madame II] mais, au moment de conclure, sa fille a reculé. Il regrette ne pas avoir pu vendre les exemplaires des livres [F. Turrettini, Institutio, 1696; Chamier, Panstratiæ] mais en Allemagne, et tout particulièrement à Francfort, on ne parle que de négoce. On fera une autre tentative à la prochaine foire et si cela ne donne pas de résultats les libraires genevois pourront les reprendre. Il y a trois semaines, [Paul-Lucas] La Fargue est passé par Francfort et a donné une prédication: c'est un honnête homme et un médiocre prédicateur. Dautun s'est permis d'écrire un petit compliment à mylord [Talbot] de Shrewsbury pour son élévation.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Francfort

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f393r_ug61891_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f393v_ug61892_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f394r_ug61893_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f394v_ug61894_turrettini_file.jpg