209 Lettres

Lettre 2519 de Jean Rossières  à Jean-Alphonse Turrettini

Londres 23.08.1714 [12.08.1714 (v.s.)]

despuis La lettre que

De Rossières a accepté la lettre de change de 40 livres que JA a tirée sur lui. Son correspondant aura certainement appris les heureux changements intervenus en Angleterre, au sujet desquels de Rossières a écrit à [Antoine] Rouvière. Il faut ajouter à ce qu'il a écrit qu'à présent la joie augmente chaque jour et tous les fonds sont à la hausse. Le crédit du pays se rétablit et le Parlement a décidé d'assumer tous les fonds votés par les Parlements précédents. On n'a plus rien à craindre; la mais...

+ 1 pages

page 1

00381_2519-1-2_ug70193_turrettini_file.jpg

page 2


00382_2519-3-4_ug70194_turrettini_file.jpg

page 3

00383_2519-5-6_ug70195_turrettini_file.jpg

Londres 23.08.1714 [12.08.1714 (v.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.1.IV


despuis La lettre que


De Rossières a accepté la lettre de change de 40 livres que JA a tirée sur lui. Son correspondant aura certainement appris les heureux changements intervenus en Angleterre, au sujet desquels de Rossières a écrit à [Antoine] Rouvière. Il faut ajouter à ce qu'il a écrit qu'à présent la joie augmente chaque jour et tous les fonds sont à la hausse. Le crédit du pays se rétablit et le Parlement a décidé d'assumer tous les fonds votés par les Parlements précédents. On n'a plus rien à craindre; la maison de Hanovre éloigne la peur d'avoir des révolutions. Puisque les fonds sont à la hausse, de Rossières n'a pas perdu l'occasion de vendre ceux que JA avait à la Compagnie du Sud à 92 livres, ce qui lui a fait surmonter le chagrin qu'il avait eu de n'avoir pas pu faire cela avant la fermeture des livres. Il faudra maintenant que JA lui communique ses dispositions sur l'investissement de cet argent qui se monte à 398 livres. Il joint un extrait de compte. La proclamation du roi [George I] s'est faite en Écosse et en Irlande avec autant de joie qu'ici. C'est un signe que Dieu continue à protéger ce pays. Cette nouvelle situation ne manquera pas de donner quelque repos à l'Église affligée puisque les princes protestants unis pourront contrecarrer la puissance de l'Antéchrist. Un PS ajoute que [Léonard] Baulacre vient de faire une visite à de Rossières, comme il a déjà fait à d'autres reprises, et qu'on a tous remarqué son mérite.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Londres

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00381_2519-1-2_ug70193_turrettini_file.jpg

page 2


00382_2519-3-4_ug70194_turrettini_file.jpg

page 3

00383_2519-5-6_ug70195_turrettini_file.jpg