143 Lettres

Lettre 2465 de Jacques Lenfant Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Berlin 30.01.1714

Vous aurez sçu sans

JA a dû savoir que Lenfant avait eu la témérité d'écrire l'Histoire du Concile de Constance et qu'il a entrepris celle du Concile de Bâle [Histoire de la guerre des Hussites]. Il aurait besoin pour cela de l'aide de JA et de ses amis. On lui a dit qu'il y avait à la Bibliothèque de Genève plusieurs volumes de bulles de Félix V [Magnum Bullarium] qui fut élu au Concile de Bâle. Il demande ce qu'il a obtenu déjà en d'autres endroits, à savoir soit des extraits soit les manuscr...

page 1

ms_fr_00487_f365r_ug62633_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f365v_ug62634_turrettini_file.jpg

Lettre 2465 de Jacques Lenfant Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Berlin 30.01.1714


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 487 (f.365)


Vous aurez sçu sans


JA a dû savoir que Lenfant avait eu la témérité d'écrire l'Histoire du Concile de Constance et qu'il a entrepris celle du Concile de Bâle [Histoire de la guerre des Hussites]. Il aurait besoin pour cela de l'aide de JA et de ses amis. On lui a dit qu'il y avait à la Bibliothèque de Genève plusieurs volumes de bulles de Félix V [Magnum Bullarium] qui fut élu au Concile de Bâle. Il demande ce qu'il a obtenu déjà en d'autres endroits, à savoir soit des extraits soit les manuscrits eux-mêmes qu'il renverrait fidèlement. S'il doit écrire au Sénat, il le fera mais il s'en remet pour tout à JA. Au retour du Concile de Constance, Martin V passa par Genève; Leti en dit des choses curieuses tirées de l'histoire de Martin V par l'abbé de Saint-Agathe qui l'accompagna dans ce voyage. Peut-on s'en rapporter à Leti et ne peut-on pas dénicher ce Saint-Agathe soit à Genève, soit à Paris soit à Lyon? Lenfant prie donc JA de fouiller ou de faire fouiller partout où il pourrait y avoir des documents utiles. Le Genevois pourra donner ce qu'il aura trouvé à Pelloutier, proposant à Genève de toute confiance. Il lui demande aussi d'ajouter à l'envoi ces dernières publications; il n'a rien pour l'année 1712. Pendant qu'il ramasse les matériaux pour le nouvel ouvrage, il revoit également le Nouveau Testament qu'il a traduit avec Beausobre. Il espère qu'il pourra enfin paraître [Amsterdam, 1718]. Avec ce travail, ils veulent distinguer leur version de toutes les autres et sacrifier toute considération humaine. Dans les notes il n'y a pas de théologie mais des éclaircissements sur le texte et sur les choses mêmes.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Berlin

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00487_f365r_ug62633_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f365v_ug62634_turrettini_file.jpg