33 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
1486 1703 05.07.1703 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 4
2447 1713 17.12.1713 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 4
3642 1726 23.06.1726 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
3648 1726 30.06.1726 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
3651 1726 04.07.1726 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
3758 1727 11.04.1727 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
3806 1727 31.07.1727 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
3861 1727 02.11.1727 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4023 1728 24.10.1728 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4024 1728 10.11.1728 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4062 1729 07.06.1729 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4130 1730 17.02.1730 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4234 1731 03.05.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4243 1731 22.05.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4245 1731 27.05.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 3
4246 1731 27.05.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 3
4254 1731 19.06.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 3
4261 1731 05.07.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 3
4263 1731 31.07.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2
4268 1731 31.08.1731 de Rosset de Rochefort Marc-Benjamin (1672-1754) 2

Lettre 2447 de Marc-Benjamin Rosset de Rochefort à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 17.12.1713

J'ay appris ceste

Rosset a appris avec déplaisir de [Jean I] Barbeyrac la mort subite de la fille de JA [Louise III] ; il ne tâchera pas de le consoler car il sait qu'il pourra tirer consolation de ses propres lumières et de sa piété. Il faut se soumettre à la providence et tirer consolation de la disparition de ces êtres si jeunes et innocents dont le salut ne fait pas de doute. Cependant, tout philosophe chrétien que soit JA, il demeure aussi un père dont les lumières et la grâce ne détruisent pas les sentiment...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_492_f168r_ug65491_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f168v_ug65492_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f169r_ug65493_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f169v_ug65494_turrettini_file.jpg

Lausanne 17.12.1713


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 492 (f.168-169)


J'ay appris ceste


Rosset a appris avec déplaisir de [Jean I] Barbeyrac la mort subite de la fille de JA [Louise III] ; il ne tâchera pas de le consoler car il sait qu'il pourra tirer consolation de ses propres lumières et de sa piété. Il faut se soumettre à la providence et tirer consolation de la disparition de ces êtres si jeunes et innocents dont le salut ne fait pas de doute. Cependant, tout philosophe chrétien que soit JA, il demeure aussi un père dont les lumières et la grâce ne détruisent pas les sentiments. C'est la première fois qu'il éprouve les amertumes liées à la condition paternelle et Rosset lui souhaite que ce soit aussi la dernière. Il prie JA de transmettre aussi ses condoléances à sa femme, sa commère.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Lausanne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_492_f168r_ug65491_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f168v_ug65492_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f169r_ug65493_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f169v_ug65494_turrettini_file.jpg