143 Lettres

Lettre 2439 de Gilbert I Burnet à Jean-Alphonse Turrettini

Salisbury 21.11.1713 [10.11.1713]

I have now

Burnet remercie beaucoup JA de toutes les lettres et des papiers qu'il lui a envoyés concernant les réformateurs suisses de l'époque qu'il est en train de traiter. Certains parmi tous ces documents sont en dehors de la matière qui l'intéresse et d'autres sont écrits en allemand, langue qu'il ne connaît pas. La plupart des évêques de l'époque élisabéthaine ne manifestèrent aucun zèle pour les matières qui ont provoqué nos contentieux. Ils n'ont fait que s'y soumettre en espérant s'en prévaloir au...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00485_f226r_ug61287_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00485_f226v_ug61288_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00485_f227r_ug61289_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00485_f227v_ug61290_turrettini_file.jpg

Salisbury 21.11.1713 [10.11.1713]


Lettre autographe, signée. Inédite. (Ang)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 485 (f.226-227)


I have now


Burnet remercie beaucoup JA de toutes les lettres et des papiers qu'il lui a envoyés concernant les réformateurs suisses de l'époque qu'il est en train de traiter. Certains parmi tous ces documents sont en dehors de la matière qui l'intéresse et d'autres sont écrits en allemand, langue qu'il ne connaît pas. La plupart des évêques de l'époque élisabéthaine ne manifestèrent aucun zèle pour les matières qui ont provoqué nos contentieux. Ils n'ont fait que s'y soumettre en espérant s'en prévaloir auprès de la reine [Elizabeth I] et du Parlement au point d'obtenir qu'elles soient laissées de côté. Ils ont obligé le clergé à obéir aux lois parce qu'ils ne pouvaient pas encore les changer; mais ils se sont trouvés en difficulté quand ils ont vu des hommes camper très fermement sur une position contraire et préférer abandonner leur situation dans l'Église plutôt que de se soumettre à ce qu'ils ne pouvaient pas changer. Burnet est sûr qu'en l'état actuel, ce qu'il dira à ce sujet lui vaudra la colère des plus virulents. Il y a une tendance visible au papisme dans beaucoup de notions qui retrouvent de la vigueur et sont secrètement encouragées par ceux qui ont honte de les proclamer publiquement; et puisqu'on préfère ne pas les censurer puisqu'une censure soutenue par peu de monde ne peut avoir qu'un effet limité, on ne peut pas empêcher que certains présentent la cène comme un sacrifice propitiatoire, la confession et l'absolution de la part d'un prêtre comme étant nécessaires et indispensables pour obtenir le pardon des péchés, le pouvoir du prêtre comme étant le même que celui du Christ, la consécration de la part d'un évêque pour conférer un baptême valable. Ce sont des doctrines étranges pour une Église réformée et qui apparaissent pourtant dans la prédication. Elles vont de pair avec la revendication du droit au trône du prétendu prince de Galles [James Francis Edward Stuart] ; tout cela montre le triste état des affaires en Angleterre. Il publiera une préface [An Introduction, London, 1714] à son troisième volume [History of the Réformation, London, 1715] qu'il enverra le temps venu à JA en signe de remerciement. Il demande à son correspondant de lui suggérer la façon la meilleure de remercier convenablement [Johann Baptista] Ott et [Johann Heinrich II] Hottinger qui, comme le Genevois, l'ont aidé dans ce travail. Des bruits circulent sur sa mauvaise santé mais, grâce à Dieu, ils sont faux; il se porte en effet très bien. Ils ont été occasionnés probablement par la mort rapprochée des évêques de Rochester [Spratt] et de Londres [Henry Compton].

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Salisbury

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00485_f226r_ug61287_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00485_f226v_ug61288_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00485_f227r_ug61289_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00485_f227v_ug61290_turrettini_file.jpg