507 Lettres

Lettre 2341 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 14.01.1713

Il n'est nullemt

Le silence de JA n'a pas inquiété Ostervald puisque leurs relations dépassent le niveau des formalités. Le Neuchùtelois espÚre seulement que JA pourra exercer ses fonctions. Il envoie à son ami genevois le projet de la liturgie de la sainte cÚne qu'ils veulent introduire à Neuchùtel; elle diffÚre de la liturgie traditionnelle mais elle s'inspire de ce qu'il y a de plus essentiel et de plus édifiant dans les anciennes liturgies: le "sursum corda" ; des louanges au PÚre éternel par Jésus-Ch...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f001r_ug64086_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f001v_ug64087_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f002r_ug64088_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f002v_ug64089_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 14.01.1713


Lettre autographe. (F et L)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.1-2)

Budé, Lettres, III, p.96-98.


Il n'est nullemt


Le silence de JA n'a pas inquiĂ©tĂ© Ostervald puisque leurs relations dĂ©passent le niveau des formalitĂ©s. Le NeuchĂątelois espĂšre seulement que JA pourra exercer ses fonctions. Il envoie Ă  son ami genevois le projet de la liturgie de la sainte cĂšne qu'ils veulent introduire Ă  NeuchĂątel; elle diffĂšre de la liturgie traditionnelle mais elle s'inspire de ce qu'il y a de plus essentiel et de plus Ă©difiant dans les anciennes liturgies: le "sursum corda" ; des louanges au PĂšre Ă©ternel par JĂ©sus-Christ; des priĂšres pour tous les hommes et pour l'Église; la forme de consĂ©cration par les propres paroles du Christ. Diverses choses sont prises de la liturgie anglicane et d'autres de celle de Zurich, comme le Gloria, l'exhortation aprĂšs la communion et la consĂ©cration Ă  la table; cette derniĂšre pratique est la plus ancienne. Il prie JA de lui envoyer son avis. Ostervald partage l'opinion de son ami sur La Placette qui est scolastique et qui charge ses ouvrages de questions inutiles et trop subtiles; il a regardĂ© son TraitĂ© de l'aumĂŽne parce qu'il avait traitĂ© cette question dans une dizaine de sermons et a remarquĂ© que l'auteur embrouillait la matiĂšre. Il a trop lu les casuistes et les scolastiques, ce qui rend ses ouvrages peu populaires: il est par ailleurs habile homme. JA a raison de trouver excellent le sermon de Werenfels [De la prĂ©paration Ă  la sainte CĂšne] ; il est Ă  ce point bon qu'Ostervald a renoncĂ© Ă  l'idĂ©e de publier lui-mĂȘme quelque chose sur la prĂ©paration Ă  la cĂšne, ce Ă  quoi Werenfels l'avait par ailleurs poussĂ©. De Crousaz lui a envoyĂ© sa logique [SystĂšme] ; il est entiĂšrement de l'avis de JA. Si quelqu'un avait pu corriger un peu la mĂ©thode et le style, on aurait ce qu'il y a de mieux en la matiĂšre. Dans le paquet d'Angleterre arrivĂ© pour [BĂ©nĂ©dict] Pictet, il y a quelque chose pour les pasteurs et professeurs de GenĂšve que JA aura vu dĂ©sormais. Il ajoute qu'il y a dans la liturgie de NeuchĂątel quelque chose qui se trouve dans le canon de la Messe mais c'est quelque chose de si beau et de si empli d'onction qu'il n'aurait jamais dĂ» ĂȘtre changĂ©. Il transcrit le passage en latin.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f001r_ug64086_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f001v_ug64087_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f002r_ug64088_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f002v_ug64089_turrettini_file.jpg