7 Lettres

Lettre 2301 de Jacques Bernard à Jean-Alphonse Turrettini

Leyde 11.08.1712

J'ai reçu les deux disputes

Bernard a reçu les deux disputes que JA lui a envoyées au mois de mars; il les a lues avec plaisir et il y a admiré le jugement exquis, l'ordre et la netteté. Il s'impatiente de voir la théologie naturelle de JA dont on lui a parlé avec éloge. JA vit dans un pays où règne une honnête liberté; à lui de guérir le public de ses préjugés: Bernard a été impressionné très favorablement par Samuel Turrettini et il aurait souhaité qu'il reste davantage en Hollande. Il est vrai qu'il n'aurait pas tiré pr...

page 1

0745_2301-1-2_ug69989_turrettini_file.jpg

page 2


0746_2301-3-4_ug69990_turrettini_file.jpg

Lettre 2301 de Jacques Bernard à Jean-Alphonse Turrettini

Leyde 11.08.1712


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.B.27


J'ai reçu les deux disputes


Bernard a reçu les deux disputes que JA lui a envoyées au mois de mars; il les a lues avec plaisir et il y a admiré le jugement exquis, l'ordre et la netteté. Il s'impatiente de voir la théologie naturelle de JA dont on lui a parlé avec éloge. JA vit dans un pays où règne une honnête liberté; à lui de guérir le public de ses préjugés: Bernard a été impressionné très favorablement par Samuel Turrettini et il aurait souhaité qu'il reste davantage en Hollande. Il est vrai qu'il n'aurait pas tiré profit d'un séjour plus long puisqu'il y aurait beaucoup de choses à réformer à l'Académie. Même si on lui a fait l'honneur de le nommer, Bernard reconnaît qu'il n'en est pas digne. L'oraison inaugurale qu'il a envoyée à JA [Oratio inauguralis, 1712] le confirme; qui plus est, il a dû la rédiger et l'apprendre en trois semaines, au milieu de toutes ses occupations. L'allusion qu'il y fait à la sphère donnée à l'Université et à certains livres écrits selon la méthode scolastique est due aux pressions [d'un] des Curateurs. Il lui envoie aussi son Traité sur la repentance, dont il y aura peut-être une deuxième édition. Il a actuellement sous presse un autre ouvrage où il s'efforce de rendre la religion aimable [De l'excellence]. [Jacques] Saurin a donné un nouveau volume de sermons [La Haye, 1712] ; il paraît qu'il y en a un, qu'il considère comme son chef d'œuvre, où il utilise les idées de Malebranche pour détourner de l'amour des créatures, grâce à l'idée que c'est Dieu la cause efficiente de toutes nos sensations. Dans le temps, Bernard a admiré cette physique mais il est maintenant revenu aux idées populaires. [Pierre] de Joncourt a fait imprimer quelques pièces sur le sort où il donne dans les idées les plus outrées et les moins philosophiques sur les mensonges etc. [Quatre lettres sur les jeux de hazard; Nouvelle lettre]. Il n'y a rien à signaler du côté de l'Université; l'Hérodote de Gronovius n'est pas encore prêt. JA a dû voir quelques disputes de Fabricius, rapportées à Genève par Samuel Turrettini. JA aimerait savoir si Bernard a l'intention de reprendre la publication des Nouvelles; pour l'instant, il lui est impossible de vaquer à tant d'occupations. Sa tâche à l'Université est lourde et il doit prêcher au moins une fois par semaine; c'est un grand effort pour lui d'apprendre par cœur le sermon, à cause de sa mémoire défaillante.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Leyde

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

0745_2301-1-2_ug69989_turrettini_file.jpg

page 2


0746_2301-3-4_ug69990_turrettini_file.jpg