448 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
1082 1697 02.07.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1125 1697 27.12.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1240 1699 04.04.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1260 1699 25.11.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1287 1700 09.06.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1305 1700 24.09.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1309 1700 01.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1310 1700 05.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1313 1700 29.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1330 1701 19.03.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 8
1342 1701 29.06.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 2
1347 1701 23.07.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1362 1701 05.10.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1380 1702 25.02.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1399 1702 10.05.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1420 1702 19.07.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1448 1702 15.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1449 1702 22.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6
1453 1702 13.12.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1462 1703 24.01.1703 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6

Lettre 2276 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 25.05.1712

J'ay receu deux de

La santĂ© de JA prĂ©occupe toujours Ostervald; il est peinĂ© de savoir que son oppression de poitrine continue de travailler son ami. La femme d'Ostervald [SalomĂ© II] est toujours aussi malade; son aĂźnĂ© [Jean-Rodolphe II] doit mĂȘme revenir de BĂąle parce que sa mĂšre souhaite le voir et lui tout autant. Mais comme il ne pourra pas s'arrĂȘter longtemps, Ostervald prĂ©voit que la sĂ©paration sera bien triste. Ainsi Dieu visite les uns et les autres. Il est fĂąchĂ© d'apprendre par la lettre de JA que le papi...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f372r_ug64040_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f372v_ug64041_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f373r_ug64042_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f373v_ug64043_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 25.05.1712


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.372-373)

Budé, Lettres, III, p.86-87.


J'ay receu deux de


La santĂ© de JA prĂ©occupe toujours Ostervald; il est peinĂ© de savoir que son oppression de poitrine continue de travailler son ami. La femme d'Ostervald [SalomĂ© II] est toujours aussi malade; son aĂźnĂ© [Jean-Rodolphe II] doit mĂȘme revenir de BĂąle parce que sa mĂšre souhaite le voir et lui tout autant. Mais comme il ne pourra pas s'arrĂȘter longtemps, Ostervald prĂ©voit que la sĂ©paration sera bien triste. Ainsi Dieu visite les uns et les autres. Il est fĂąchĂ© d'apprendre par la lettre de JA que le papisme semble prendre racine en Angleterre; [GrostĂȘte] de La Mothe lui parle du reste d'un bill pour arrĂȘter les progrĂšs du papisme. Les liaisons de l'Angleterre avec la France ont toujours paru suspectes Ă  Ostervald; cependant Chamberlayne lui Ă©crit qu'il espĂšre qu'on aura la paix malgrĂ© eux. La situation s'aggrave en Suisse: Soleure et BĂąle se sont brouillĂ©es Ă  cause du refus qu'a opposĂ© Soleure de laisser passer sur la riviĂšre des bĂąteaux qui portaient des provisions au Canton de Berne. Ce dernier Canton de son cĂŽtĂ© a barrĂ© la riviĂšre au-dessus et au-dessous de Soleure, mais on Ă©crit de cette derniĂšre ville qu'on ne manque de rien. Les Cantons catholiques sont si animĂ©s qu'ils parlent de faire le procĂšs Ă  ceux qui ont Ă©tĂ© d'avis de ne pas en venir d'abord aux voies de fait. Dieu veuille que ceci se termine avant la paix car les protestants, plus que tous, ont des sujets de crainte. Pour revenir Ă  l'Angleterre, la SociĂ©tĂ© a envoyĂ© Ă  la Compagnie un exemplaire de la liturgie de NeuchĂątel traduite en anglais et elle aimerait avoir aussi les arguments sur tous les chapitres de l'Écriture avec les exhortations qu'on ajoute aprĂšs la lecture. À NeuchĂątel, on s'est finalement dĂ©cidĂ© Ă  imprimer la liturgie en français [La liturgie, BĂąle, 1713] ; il ne sait pas si on essayera d'Ă©tablir une liturgie pour la sainte cĂšne conforme Ă  la pratique de l'Église ancienne. Le chancelier [Émer] de Montmollin, qui est Ă  Utrecht depuis un certain temps, voit souvent et avec plaisir La Placette; il a aussi vu souvent l'Ă©vĂȘque de Bristol [John Robinson]. Il Ă©crit que le service divin se fait bien cavaliĂšrement dans ce pays-lĂ  et d'une façon qui ne rĂ©vĂšle pas beaucoup de respect pour la religion. La comĂ©die et tous les divertissements se sont dĂ©roulĂ©s normalement pendant les FĂȘtes de PĂąques et mĂȘme la veille du dimanche; cela a Ă©tĂ© le fait des Flamands et les papistes et les Ă©trangers en ont Ă©tĂ© mortellement scandalisĂ©s. Il y a longtemps qu'on a parlĂ© de la Religion des Hollandais [de Stoppa]. On y prĂȘche assez petitement et fort longuement. [Antoine] Arbussi a prĂȘchĂ© devant le plĂ©nipotentiaire et les Ă©trangers la doctrine de la prĂ©destination et de la maniĂšre la plus crue; on a fort murmurĂ© mais le marquis de Rochegude, trĂšs orthodoxe, a pris le parti du prĂ©dicateur. Un ministre de MontbĂ©liard nommĂ© Meguillet a fait imprimer un petit catĂ©chisme dĂ©diĂ© au prince [Leopold Eberhard de Wurtemberg] ; il y a plusieurs choses tirĂ©es de celui d'Ostervald mais mal exprimĂ©es et de façon trĂšs sommaire. La maniĂšre de rĂ©unir les catĂ©chumĂšnes est la mĂȘme qu'Ă  NeuchĂątel qui est sĂ»rement le modĂšle dont il s'est inspirĂ©. Il faut exhorter le jeune [Pierre II] Chambrier, dont Ostervald espĂšre beaucoup, Ă  bien employer ses talents.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f372r_ug64040_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f372v_ug64041_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f373r_ug64042_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f373v_ug64043_turrettini_file.jpg