29 Lettres

Lettre 2275 de Samuel Turrettini à Jean-Alphonse Turrettini

Bruxelles 19.05.1712

J'ai¬†rec√Ľ¬†√†¬†Amsterdam

Turrettini a reçu la lettre de JA après son départ d'Utrecht, ce qui fait qu'il n'a pas pu profiter des adresses que JA lui signalait dans cette ville; il espère en revanche profiter de ses conseils pour ce qui concerne Paris. Il a déjà obtenu pour cette ville une lettre de recommandation destinée à l'abbé de Longuerue et deux pour l'abbé [Jean-Paul] Bignon. Il aimerait rester à Paris plus longtemps qu'on ne semble le souhaiter à Genève; il a en effet reçu une lettre dans laquelle on le sollicit...

page 1

01984_2275-1-2_ug69974_turrettini_file.jpg

page 2


01985_2275-3-4_ug69975_turrettini_file.jpg

Lettre 2275 de Samuel Turrettini à Jean-Alphonse Turrettini

Bruxelles 19.05.1712


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.T.21

Budé, Lettres, III, p.364-370.


J'ai¬†rec√Ľ¬†√†¬†Amsterdam


Turrettini a re√ßu la lettre de JA apr√®s son d√©part d'Utrecht, ce qui fait qu'il n'a pas pu profiter des adresses que JA lui signalait dans cette ville; il esp√®re en revanche profiter de ses conseils pour ce qui concerne Paris. Il a d√©j√† obtenu pour cette ville une lettre de recommandation destin√©e √† l'abb√© de Longuerue et deux pour l'abb√© [Jean-Paul] Bignon. Il aimerait rester √† Paris plus longtemps qu'on ne semble le souhaiter √† Gen√®ve; il a en effet re√ßu une lettre dans laquelle on le sollicite de rentrer vers le temps des moissons. Certaines personnes, dont [B√©n√©dict] Calandrini, ont exhort√© son p√®re [Michel] √† le faire revenir pour qu'il fasse ses le√ßons apr√®s les moissons. Il a r√©pondu que cela abr√®gerait son voyage et que de toute fa√ßon il ne se sentait pas pr√™t pour faire ces exercices; mais si on le laissait un peu plus longtemps √† Paris, il pourrait s'appliquer notamment √† l'h√©breu et s'essayer aux le√ßons apr√®s les vendanges. Il demande l'avis de JA sur ce sujet et le prie d'insinuer √† son p√®re qu'il serait opportun qu'il rest√Ęt un peu plus longtemps √† Paris. Turrettini a vu √† Amsterdam L[e] C[lerc, Jean] qui se r√©jouit de lire les th√®ses de JA [De Christo audiendo] dont il avait d√©j√† entendu parler. Le bon Limborch est mort √† l'√Ęge de 78 ans; Le Clerc, qui a fait son oraison fun√®bre, va vraisemblablement lui succ√©der dans la profession de th√©ologie. Turrettini a vu [Pierre¬†I] Got aussi qui ne s'est pas encore d√©cid√© sur son voyage en Suisse car la guerre lui fait peur. Turrettini a pr√™ch√© √† Amsterdam sur Ep. 6,16; c'est la m√™me action qu'il avait faite en Angleterre et certains particuliers ont tenu √† ce qu'il la r√©p√®te, malgr√© les d√©marches de certains ministres d'Amsterdam qui se sont plaints au dernier synode contre l'√Čglise de La Haye qui avait fait pr√™cher aux heures ordinaires de simples √©tudiants en th√©ologie, faisant allusion √† une pr√©dication que Turrettini lui-m√™me avait faite peu de temps auparavant. [Pierre] de Joncourt, d√©put√© de La Haye au synode, d√©fendit son √Čglise en remettant un √©crit dans lequel il les ridiculisait d'une mani√®re assez vive. Bref, le synode recommanda aux √Čglises le respect des r√®glements faits autrefois. Turrettini est aussi all√© faire un tour √† Leyde o√Ļ il a revu les personnes qu'il avait rencontr√©es auparavant et en particulier [Jacques] Bernard qui remercie JA de ses th√®ses et lui envoie sa le√ßon inaugurale. Il a fait imprimer un Trait√© de la repentance tardive qui para√ģtra bient√īt. [Johannes von] Marck lui a remis une lettre pour JA. On lui a donn√© pour coll√®gue en th√©ologie Wesselius qui est vo√ętien, ce qui lui a fait bien plaisir. Turrettini ne sait pas si ce professeur est bien savant mais il ne lui para√ģt pas tr√®s judicieux √† en juger par quelques morceaux de sa harangue inaugurale que Bernard lui a cit√©e et qui porte sur le "titre de la Croix", beau sujet pour une harangue inaugurale en th√©ologie. Il a eu le plaisir de voir √† nouveau La Placette √† La Haye et a eu une longue conversation avec lui sur des questions de th√©ologie. Il lui a parl√© de son ouvrage sur la justification, √† l'occasion duquel il a d√Ľ √©crire √† JA; il avait cru perdu le manuscrit qui est √† Gen√®ve et il avait fait un nouvel ouvrage sur cette mati√®re mais il n'a pas l'intention de le faire imprimer de peur de scandaliser les th√©ologiens scrupuleux √† l'exc√®s. Turrettini lui parla de l'endroit de son livre o√Ļ il dit qu'on peut r√©pondre de deux mani√®res aux difficult√©s qu'on fait contre la trinit√©, soit en restant proche de l'√Čcriture soit en embrassant les id√©es scolastiques. Il d√©plora, comme dans son ouvrage, le malheur d'une √©poque qui ne permet pas de se tenir √† l'√Čcriture sans s'attirer des titres odieux. Pouss√© par Turrettini √† dire son opinion sur le sujet, il se d√©roba en pr√©textant son orthodoxie et en disant qu'il n'avait pas encore bien examin√© le sujet. Il donne l'impression d'avoir bien √©tudi√© toutes les mati√®res de la th√©ologie et d'avoir des opinions as"sez √©pur√©es; il est aussi tr√®s doux et tr√®s modeste. Turrettini est all√© ensuite passer quelques jours √† Rotterdam o√Ļ il a pu finalement rencontrer [Daniel¬†I] de Superville, qui √©tait malade lors de sa pr√©c√©dente visite. Entre temps, il avait lu les th√®ses de JA [Cogitationes] et les avaient trouv√©es fort belles mais il a dit que, pour la Hollande, elles √©taient hardies. Il a vu aussi [Colas] de La Treille, [J√©r√©mie] Frescarode, [Jean Brutel] de La Rivi√®re et [Philippe¬†II] Le Gendre qui est tr√®s √Ęg√© mais encore vigoureux. Il n'en va pas de m√™me de Jurieu qui passe ses journ√©es dans un fauteuil presque sans aucun mouvement et ne parle que par oui ou par non; son esprit n'est pourtant pas d√©rang√© et le peu qu'il dit est de bon sens. Turrettini transmet √† JA les salutations de Jurieu par la bouche de sa femme qui fait les honneurs et parle pour deux. JA sait certainement qu'elle a embrass√© les id√©es des petits proph√®tes, ce qui lui a fait beaucoup de tort. Turrettini ne sait pas si JA a vu les remarques historiques, critiques et philosophiques d'[√Člie] Benoist [M√©langes] contre deux dissertations de Toland [Adeisid√¶mon]. Benoist est un orthodoxe des plus z√©l√©s; Turrettini l'avait vu l'ann√©e derni√®re. On imprime √† Amsterdam la logique de de Crousaz [Systeme] ; L[e] C[lerc] qui l'a vue a dit qu'il y avait d'assez bonnes choses et assez hardies mais sans beaucoup d'ordre et dans un style tr√®s mauvais. On doit bient√īt imprimer √† Amsterdam une Histoire du Concile de Constance de Lenfant. Celui qui avait entrepris l'impression d'un suppl√©ment √† la biblioth√®que des P√®res [La Bigne, Maxima Bibliotheca], dont Basnage devait prendre soin, l'a discontinu√©e jusqu'√† ce qu'il trouve un moment plus favorable √† ce genre d'entreprises. Beaucoup de monde salue JA de Hollande mais en particulier Bernard, La Placette et de Superville dont JA trouvera une lettre ci-jointe. Turrettini est bien arriv√© √† Bruxelles; il compte partir apr√®s demain pour Gand, puis pour Tournai avant de prendre la route pour Paris.

Adresse

Genève


Lieux

√Čmission

Bruxelles

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

01984_2275-1-2_ug69974_turrettini_file.jpg

page 2


01985_2275-3-4_ug69975_turrettini_file.jpg