19 Lettres

Lettre 2178 de Jean-Alphonse Turrettini à Jean Le Clerc

[Genève] 05.05.1711

Je vous suis tres-obligé... de la bonté

JA remercie Le Clerc de lui avoir envoyé les feuilles de la Bibliothèque choisie concernant [Ézéchiel] Spanheim [Eloge de feu Mr le Baron] ; si sa santé le lui permet, il l'utilisera pour son discours des Promotions mais comme il vient d'être très malade, il n'est pas sûr de pouvoir faire ses fonctions à cette occasion. S'il l'avait pu, il aurait fait quelque chose sur un sujet important, De adulterati christianismi causis et remediis. Quoi qu'il en soit, il publiera ce qu'i...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00481_f038r_ug59247_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f038v_ug59248_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f039r_ug59249_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00481_f039v_ug59250_turrettini_file.jpg

[Genève] 05.05.1711


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 481 (f.38-39)

Sina, Epistolario, III p.348-351.


Je vous suis tres-obligé... de la bonté


JA remercie Le Clerc de lui avoir envoyé les feuilles de la Bibliothèque choisie concernant [Ézéchiel] Spanheim [Eloge de feu Mr le Baron] ; si sa santé le lui permet, il l'utilisera pour son discours des Promotions mais comme il vient d'être très malade, il n'est pas sûr de pouvoir faire ses fonctions à cette occasion. S'il l'avait pu, il aurait fait quelque chose sur un sujet important, De adulterati christianismi causis et remediis. Quoi qu'il en soit, il publiera ce qu'il avait préparé. Il recommande à Le Clerc son parent Samuel Turrettini. C'est un jeune homme très sage et modeste, qui a beaucoup d'estime pour le destinataire et lui doit tout ce qu'il a appris de lumières jusqu'ici; il peut lui parler à cœur ouvert, pourvu qu'ils soient seuls; il espère que son jeune cousin sera sur cela plus heureux qu'il ne l'a été lui-même. Il est obligé à la prudence à cause de ses parents et des idées qu'on a à Genève. Il sait ce qu'il faut penser des académies de Hollande, aussi ne compte-t-il pas faire un long séjour dans le pays. Il s'arrêtera davantage en Angleterre et JA sollicite pour lui les bons avis de son correspondant. Il le lui recommande autant que s'il était son fils et en effet il a pour lui une affection et une estime toute particulière. Par son intermédiaire, JA fait parvenir à Le Clerc un certain nombre de harangues qu'il a publiées l'année dernière [Votum pro pace; De affectibus], de même que les thèses que Samuel a soutenues sous lui [Cogitationes]: il y a des choses assez libres, qui ont fait réagir les plus intransigeants, qui n'ont pourtant osé rien dire. Par contre les Politiques y ont pris quelque plaisir. Il continuera donc dans le même style. Il envisage aussi la publication d'un traité sur l'interprétation de l'Écriture, élaboré à partir du plan de ses cours; il aurait voulu lui envoyer quelques feuilles mais sa mauvaise santé l'a empêché de les mettre au net. Il y aura une première partie ou il réfutera certaines fausses opinions (des papistes, des enthousiastes, des allégoristes et de Gousset) et une deuxième où il exposera ses propres principes, notamment par rapport aux matières d'histoire, de prophétie, de morale et de dogmes. Son cousin lui en dira plus car il a assisté à toutes les leçons sur ce thème et les a copiées.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00481_f038r_ug59247_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f038v_ug59248_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f039r_ug59249_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00481_f039v_ug59250_turrettini_file.jpg