66 Lettres

Lettre 2172 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel 22.04.1711

Je repons à deux de

Ostervald s'apprêtait à demander à JA de faire une visite à Neuchâtel à l'occasion de l'arrivée de [Samuel] Werenfels quand il a appris que la santé de son ami ne le lui aurait pas permis; face à cet argument majeur, Ostervald ne peut que se taire, même s'il est convaincu qu'un changement d'air pourrait faire du bien à JA. C'est dommage parce que les trois amis auraient pu parler de beaucoup de choses, avec plus de liberté qu'à Genève parce qu'avec moins de distractions. De leur côté, ni Werenfe...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f333r_ug63962_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f333v_ug63963_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f334r_ug63964_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f334v_ug63965_turrettini_file.jpg

Neuchâtel 22.04.1711


Lettre autographe. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.333-334)

Budé, Lettres, III, p.80-82. Datée du 22.08.1711.


Je repons à deux de


Ostervald s'apprêtait à demander à JA de faire une visite à Neuchâtel à l'occasion de l'arrivée de [Samuel] Werenfels quand il a appris que la santé de son ami ne le lui aurait pas permis; face à cet argument majeur, Ostervald ne peut que se taire, même s'il est convaincu qu'un changement d'air pourrait faire du bien à JA. C'est dommage parce que les trois amis auraient pu parler de beaucoup de choses, avec plus de liberté qu'à Genève parce qu'avec moins de distractions. De leur côté, ni Werenfels ni Ostervald ne peuvent en ce moment se rendre à Genève: Werenfels a des affaires qui l'appellent à Bâle et Ostervald sera occupé par l'assemblée générale du mois de mai; outre cela, sa femme [Salomé] est malade et il a même cru la perdre à plusieurs reprises ces derniers temps. Dans ces circonstances, il n'oserait pas partir. Les réflexions de JA [Cogitationes] ont fait passer des moments agréables à Werenfels, [Charles] Tribolet et Ostervald; la manière de dire ce qu'on pense sur divers sujets leur a beaucoup plu. Il y a dans ces courtes réflexions beaucoup de délicatesse et de force; puisque c'est le lecteur qui doit tirer les conséquences, elles ont un ton plus convainquant. C'est un genre qui attire davantage que les thèses proprement dites. Par ailleurs JA avait raison de dire dans sa lettre qu'il y avait des endroits un peu libres et qui feront sûrement du bruit dans le voisinage; l'article des décrets en est un exemple. Il a des raisons de croire qu'il en sera ainsi: en effet un jeune proposant de Neuchâtel avait écrit quelque chose sur le livre d'ami d'un proposant des Grisons, qui pouvait laisser croire qu'il avait un penchant pour le socinianisme. Rud[olf, Johann Rudolf (?)], qui vit le livre, en fut indigné et porta l'affaire à l'assemblée des ministres où l'on fit diverses remarques sur "la religion de Neuchâtel", selon lesquelles par exemple on faisait lire des livres de de Courcelles et de Limborch, ce qui est faux. Ainsi les thèses de JA seront sûrement examinées et critiquées. Les réflexions de JA sur le juste et sur l'injuste les ont fait beaucoup discuter. L'idée de l'utile leur apparaît indissociable de celle du juste et ils pensent qu'on peut prouver la distinction entre le bien et le mal moral à partir de ce qui est utile et de ce qui ne l'est pas; mais cela à condition seulement d'identifier l'utile avec le souverain bien, à savoir Dieu. Ils ont conclu qu'ils partageaient les mêmes idées que JA et que les objections que celui-ci allègue dans ses thèses ne concernent que ceux qui voudraient établir pour règle du juste et de l'injuste un intérêt purement temporel et particulier. Ils se réjouissent de ce que JA dit de son cousin Samuel [Turrettini]. Cela fait longtemps qu'Ostervald n'a plus de nouvelles de [Grostête] de La Mothe mais il sait que celui-ci a été très malade, sur le point de mourir, mais qu'il est maintenant rétabli. On aura donc bientôt de ses nouvelles. Ostervald a reçu depuis longtemps les édits [Édits de la République de Genève]. Werenfels prêchera à Neuchâtel à la demande de la Compagnie. Mû par la jalousie, puisque cela ne s'était pas produit à Genève, JA ne voudra-t-il pas aller à Neuchâtel lui faire des reproches?

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f333r_ug63962_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f333v_ug63963_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f334r_ug63964_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f334v_ug63965_turrettini_file.jpg