160 Lettres

Lettre 2166 de Jean-Antoine Dautun à Jean-Alphonse Turrettini

Francfort 21.03.1711

... je receus il y a

Dautun se réjouit que [Claude] Rivalier ait de la disposition à aller voir l'Église de Francfort, qui l'attend avec impatience, même si elle ne peut s'engager à rien avant de l'avoir entendu. Le mieux serait qu'il parte avec les libraires qui vont à la foire. Dautun ne peut pas lui promettre le remboursement de ses frais de voyage. Il doit avouer que son inclination est toute pour Rivalier, même s'il a encore besoin de réfléchir sur une affaire aussi délicate. Il aimerait surtout s'assurer que l...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f373r_ug61851_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f373v_ug61852_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f374r_ug61853_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f374v_ug61854_turrettini_file.jpg

Francfort 21.03.1711


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 486 (f.373-374)


... je receus il y a


Dautun se réjouit que [Claude] Rivalier ait de la disposition à aller voir l'Église de Francfort, qui l'attend avec impatience, même si elle ne peut s'engager à rien avant de l'avoir entendu. Le mieux serait qu'il parte avec les libraires qui vont à la foire. Dautun ne peut pas lui promettre le remboursement de ses frais de voyage. Il doit avouer que son inclination est toute pour Rivalier, même s'il a encore besoin de réfléchir sur une affaire aussi délicate. Il aimerait surtout s'assurer que le jeune homme prêche bien, car le ton de JA à ce propos est plutôt modéré. L'important c'est qu'il prononce distinctement, ne parle pas trop vite et ait une voix forte; s'il est accepté, il ne pourra pas faire partie du Consistoire pour une question de politique; il recevra 400 florins et devra faire tous les prêches de Dautun sauf un par mois. L'ambiance de l'Église est très bonne et plusieurs Nîmois se réjouissent déjà d'avoir un de leurs compatriotes pour ministre. Il serait souhaitable qu'il arrive à Francfort une fois reçue l'imposition des mains; si cela n'est pas possible à Genève, cela se fera à Francfort sur la base du témoignage genevois. Une fois sur place, le jeune Rivalier jugera s'il est bon de faire venir son père [Pierre] ou pas. Dautun demande à JA de garder sa lettre et de faire bon accueil au fils [Leers] de feu Leers [I], son bon ami, lorsqu'il viendra.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Francfort

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f373r_ug61851_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f373v_ug61852_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f374r_ug61853_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f374v_ug61854_turrettini_file.jpg