172 Lettres

Lettre 2061 de Samuel Werenfels Ă  Jean-Alphonse Turrettini

BĂąle 12.02.1710

Cogor iterum... tibi

[Horace-BĂ©nĂ©dict] Turrettini et [Abraham] Thonnet ont Ă©crit Ă  Werenfels que la somme qui lui est due est prĂȘte, raison pour laquelle il envoie le billet Ă  JA. Il ne sait pas trĂšs bien quoi faire et cela d'autant plus qu'il n'est pas le seul en cause. Il y a aussi sa mĂšre qui se fait beaucoup de soucis et qui est assez effrayĂ©e par le flĂ©au qui touche les marchands. À BĂąle, les possibilitĂ©s de placer son argent sont extrĂȘmement rares. Pour GenĂšve, il faut Ă©valuer les risques: s'il est sĂ»r de lais...

page 1

02440_2061-1-2_ug69753_turrettini_file.jpg

page 2


02441_2061-3_ug69754_turrettini_file.jpg

BĂąle 12.02.1710


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.W.3-II


Cogor iterum... tibi


[Horace-BĂ©nĂ©dict] Turrettini et [Abraham] Thonnet ont Ă©crit Ă  Werenfels que la somme qui lui est due est prĂȘte, raison pour laquelle il envoie le billet Ă  JA. Il ne sait pas trĂšs bien quoi faire et cela d'autant plus qu'il n'est pas le seul en cause. Il y a aussi sa mĂšre qui se fait beaucoup de soucis et qui est assez effrayĂ©e par le flĂ©au qui touche les marchands. À BĂąle, les possibilitĂ©s de placer son argent sont extrĂȘmement rares. Pour GenĂšve, il faut Ă©valuer les risques: s'il est sĂ»r de laisser l'argent Ă  Turrettini et Ă  Thonnet pour six mois, il est disposĂ© Ă  le faire et Ă  se substituer lui-mĂȘme au dĂ©biteur de sa mĂšre. En cas contraire, s'il y avait mĂȘme le moindre risque, ce serait plus sĂ»r de reprendre la somme. C'est la mĂȘme chose pour l'argent dont est dĂ©biteur [Guillaume (?)] Boissier et qui arrive Ă  Ă©chĂ©ance le mois prochain. Il incite JA Ă  faire comme s'il s'agissait de son argent Ă  lui. Il ne sait encore rien de [Friedrich] Battier Ă  propos du neveu [Raillard] qu'il veut envoyer Ă  GenĂšve. Wenrefels a su par leur ami de NeuchĂątel [Jean-FrĂ©dĂ©ric I Ostervald] qui l'a fait savoir Ă  son fils [Samuel] que [Ludwig Friedrich] Bonet a reçu en Angleterre les exemplaires de son ouvrage [Sylloge] ; mais il ne sait rien de plus. L'autre fils d'Ostervald [Jean-Rodolphe II] viendra sous peu ici pour exercer son ministĂšre.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

BĂąle

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

02440_2061-1-2_ug69753_turrettini_file.jpg

page 2


02441_2061-3_ug69754_turrettini_file.jpg