602 Lettres

Lettre 2047 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 30.11.1709

Je ne saurois estre

Il semble que JA aille mieux, aprĂšs le retour des incommoditĂ©s qu'il a subies Ă  l'automne. On a demandĂ© au fils aĂźnĂ© d'Ostervald [Jean-Rodolphe II] d'occuper Ă  BĂąle le poste que feu [BarthĂ©lemy] Franconis occupait Ă  l'Église française. Le jeune homme se trouvait Ă  BĂąle au moment de la proposition et tous ont tĂ©moignĂ© beaucoup d'intĂ©rĂȘt Ă  le retenir. [Samuel] Werenfels lui a Ă©crit et Ostervald lui a rĂ©pondu qu'il s'en remettait Ă  sa dĂ©cision, en dĂ©pit du jeune Ăąge de son fils et du plaisir qu'il...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f310r_ug63916_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f310v_ug63917_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f311r_ug63918_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f311v_ug63919_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 30.11.1709


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.310-311)

Budé, Lettres, III, p.75-76.


Je ne saurois estre


Il semble que JA aille mieux, aprĂšs le retour des incommoditĂ©s qu'il a subies Ă  l'automne. On a demandĂ© au fils aĂźnĂ© d'Ostervald [Jean-Rodolphe II] d'occuper Ă  BĂąle le poste que feu [BarthĂ©lemy] Franconis occupait Ă  l'Église française. Le jeune homme se trouvait Ă  BĂąle au moment de la proposition et tous ont tĂ©moignĂ© beaucoup d'intĂ©rĂȘt Ă  le retenir. [Samuel] Werenfels lui a Ă©crit et Ostervald lui a rĂ©pondu qu'il s'en remettait Ă  sa dĂ©cision, en dĂ©pit du jeune Ăąge de son fils et du plaisir qu'il aurait eu Ă  l'avoir prĂšs de lui. Sur cela, les Messieurs se sont assemblĂ©s et l'antistĂšs de BĂąle [Hieronymus Burckhardt] a Ă©crit Ă  la Compagnie de NeuchĂątel pour la prier de hĂąter la rĂ©ception et l'examen du fils d'Ostervald et de leur accorder celui-ci comme pasteur. On a donc dĂ©cidĂ© de commencer l'examen du jeune homme et il a reçu ce soir mĂȘme le texte. Ostervald se rĂ©jouit qu'il soit auprĂšs de Werenfels. Il a reçu des lettres de [David II] Ancillon qui est de retour de son "mystĂ©rieux voyage" comme il l'appelle et sur lequel il ne donne aucune indication sauf qu'il est passĂ© par la petite Pologne, y a rencontrĂ© un ministre de mĂ©rite qui a trouvĂ© la liturgie de NeuchĂątel si belle qu'il l'a traduite en polonais et veut proposer au synode de la recevoir. Il y a dans la lettre des passages obscurs, comme celui oĂč Ancillon dit qu'il a fait passer la liturgie Ă  une des tĂȘtes Ă©minentes et sacrĂ©es qui la fera traduire en slavon ou celui oĂč il Ă©crit qu'il a visitĂ© des communautĂ©s inconnues Ă  cause de leur Ă©loignement. Ostervald se demande s'il ne s'agirait pas de la Transylvanie; mais quel aurait Ă©tĂ© dans ce cas le but du voyage? De quelle tĂȘte Ă©minente et sacrĂ©e s'agit-il? Il ajoute seulement qu'il a fait 2'500 lieues et que son voyage avait affaire autant Ă  la politique qu'Ă  la religion. Ostervald a pensĂ© qu'il avait Ă©tĂ© du cĂŽtĂ© de Pultova et qu'il Ă©tait montĂ© au nord voir le tsar [Pierre I]. [Paul] L'Escot lui a Ă©crit de la Caroline et lui marque qu'il a envoyĂ© Ă  Londres une description fidĂšle de ce pays; il ajoute qu'on doit recevoir Ă  GenĂšve une belle peau de couleuvre Ă  sonnette, trĂšs longue et trĂšs large, ainsi qu'une belle sonnette que ces serpents ont au bout de la queue, et des dents de ces serpents. On est sur le point de perdre l'un des plus dignes pasteurs de l'État; il s'agit de [Jean-François I] D'Escherny, qui a une grosse fiĂšvre avec des transports au cerveau. Il l'a fait venir hier pour le voir une derniĂšre fois.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f310r_ug63916_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f310v_ug63917_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f311r_ug63918_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f311v_ug63919_turrettini_file.jpg