277 Lettres

Lettre 2012 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 24.07.1709

Nous voicy dans

À Neuchâtel, on est dans l'embarras au sujet des piétistes et des anabaptistes. Pour ce qui est des premiers, on avait adopté la douceur et la patience à leur égard; on leur a parlé et, comme ils se révélaient incorrigibles, on les a laissés en paix. Le Magistrat s'est limité à chasser leur chef, un cordonnier nommé Auger. Il revient pourtant en ville de temps à autre et se rend chez Sandoz [II] qui est très engagé dans cette secte. Ils font des prosélytes et encore récemment un jeune homme les...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f302r_ug63900_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f302v_ug63901_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f303r_ug63902_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f303v_ug63903_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 24.07.1709


Lettre autographe, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.302-303)

Gretillat, Ostervald, p.XXIX-XXX, n°59.


Nous voicy dans


À Neuchâtel, on est dans l'embarras au sujet des piétistes et des anabaptistes. Pour ce qui est des premiers, on avait adopté la douceur et la patience à leur égard; on leur a parlé et, comme ils se révélaient incorrigibles, on les a laissés en paix. Le Magistrat s'est limité à chasser leur chef, un cordonnier nommé Auger. Il revient pourtant en ville de temps à autre et se rend chez Sandoz [II] qui est très engagé dans cette secte. Ils font des prosélytes et encore récemment un jeune homme les a suivis. Mais il y a depuis peu dans le pays non seulement des piétistes mais aussi des anabaptistes qui viennent de Berne. La Compagnie a ordonné aux pasteurs d'aller les voir, ce qui a été fait. Il y en a qui ne sont pas trop hostiles à l'idée de rejoindre l'Église de Neuchâtel, qui a davantage de discipline que celle de Berne, mais d'autres demandent instamment qu'on ne les gêne pas. Or, si on laisse croître le mal, on s'achemine vers un schisme; si on avertit le Magistrat, on sera accusé de les réprimer. Voilà le dilemme. Ostervald avoue qu'ils ne savent pas très bien quoi faire et demande à JA d'en parler autour de lui – en particulier à [Antoine I] Léger, [Jean] Sartoris, [Étienne] Jallabert et Ingrand – et de lui transmettre rapidement les avis qu'on aura à Genève sur la question. Il ne faut pas se cacher que tous ces gens ont des appuis même à l'intérieur de l'Église et que c'est aussi pourquoi ils arrivent en masse à Neuchâtel; ils se cachent dans les montagnes et risquent de faire du tort à l'Église à cause du caractère méditatif des montagnards. Ostervald voudrait aussi savoir si on a l'intention à Genève de faire une nouvelle édition de la Bible française car les dernières [par exemple Genève 1705] ont été pitoyables. Dans ce cas là, Ostervald pourrait envoyer plusieurs remarques qu'il a faites, notamment pour ce qui regarde la traduction. Il a reçu le discours [Mitra Aaronis] que [Samuel] Werenfels a fait à l'occasion du doctorat de l'antistès [Hieronymus Burckhardt]. Ce qu'il dit sur "zona" et "dextera" l'a charmé.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f302r_ug63900_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f302v_ug63901_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f303r_ug63902_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f303v_ug63903_turrettini_file.jpg