7 Lettres

Lettre 1982 de Hans Kaspar II Escher à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 30.03.1709

Je Vous suis infiniment

Escher remercie JA de la belle lettre qu'il lui a envoyée et qui l'a instruit et édifié. Il a lu et relu le Consensus et il y a trouvé ce qui le frappe chaque fois qu'il médite sur la prédestination, à savoir qu'il ne trouve rien qui glorifie davantage le créateur et qui abaisse si bien la créature, et qui soit donc conforme à l'Écriture et à la raison, que ce que dit la Formula au sujet de l'élection. C'est la doctrine de Calvin et des apôtres, confirmée par ce qu'il peut observer...

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00487_f070r_ug62061_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f070v_ug62062_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00487_f071r_ug62063_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00487_f071v_ug62064_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00487_f072r_ug62065_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00487_f072v_ug62066_turrettini_file.jpg

Zurich 30.03.1709


Lettre autographe, signée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 487 (f.70-72)

Budé, Lettres, I, p.333-338. Des modifications. Datée de manière inexplicable du 20 mars.


Je Vous suis infiniment


Escher remercie JA de la belle lettre qu'il lui a envoyée et qui l'a instruit et édifié. Il a lu et relu le Consensus et il y a trouvé ce qui le frappe chaque fois qu'il médite sur la prédestination, à savoir qu'il ne trouve rien qui glorifie davantage le créateur et qui abaisse si bien la créature, et qui soit donc conforme à l'Écriture et à la raison, que ce que dit la Formula au sujet de l'élection. C'est la doctrine de Calvin et des apôtres, confirmée par ce qu'il peut observer dans le monde. Comment expliquer autrement que certains soient nés chrétiens et d'autres Iroquois, certains catholiques et d'autres réformés; que certains aient de la disposition à rechercher la vérité et que d'autres résistent vaillament à la tentation. À ces questions et à d'autres semblables, il n'y a qu'une réponse et c'est la grâce de Dieu qui nous ressuscite de la mort dans laquelle nous nous trouvions. Il ne peut que conclure à la prédestination absolue, doctrine qu'il trouve belle, nécessaire et fertile pour la foi; elle touche son cœur et l'avertit de son néant. Certes, les choses changent quand il regarde du côté des réprouvés: il commence à trembler et il ne voit qu'obscurité. Il ne laisse pas égarer longtemps ses pensées dans ces abîmes et il se contente de ce que Dieu dit clairement, en sachant qu'il est un Dieu caché. Voici les pensées de quelqu'un qui n'est pas un theologus eruditus et qui parle d'après sa conscience. S'il se trompe, que JA le lui dise. Pour ce qui est des autres questions dont traite le Consensus, il trouve les unes problématiques et les autres peu nécessaires; quand il faut recourir à des termes d'École, au lieu de l'Écriture, cela devient suspect. Il voudrait qu'on bannisse de telles matières de la chaire et qu'on laisse à chacun la liberté de penser là-dessus ce qu'il juge plus conforme à la Bible. Il est même tenté de croire que tous les livres symboliques qui traitent de questions pour ainsi dire transcendentales et tant de systèmes de théologie font plus de mal que de bien aux Églises réformées. Zwingli et Bullinger, en érigeant le Collège zurichois, au lieu des professeurs de théologie systématique, avaient constitué des lecteurs en Ancien et en Nouveau Testament. Depuis qu'on a changé cela et introduit de nouveaux systèmes, les choses ont cessé de bien se passer. C'est à tort qu'on veut toujours faire un art méthodique de la théologie et de la religion et introduire tant de termes, tant de distinctions et tant de controverses. JA a raison de souhaiter le retour du siècle des apôtres où il ne fallait pas savoir tant de choses et Paul ne prêchait que le Christ crucifié! Il faudrait que tous les théologiens soient du même sentiment que JA. Escher envoie à son correspondant deux exemplaires de médailles que [Johann] Baptista Ott a fait graver; il aimerait que cet honnête homme soit plus avancé en charge. Pour ce qui est du jeune homme au sujet duquel il lui a écrit [Thomas Werdmüller], il s'adressera directement à [Hugues] Romagnac.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00487_f070r_ug62061_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f070v_ug62062_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00487_f071r_ug62063_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00487_f071v_ug62064_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00487_f072r_ug62065_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00487_f072v_ug62066_turrettini_file.jpg