277 Lettres

Lettre 1968 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 19.01.1709

Il ne se peut rien

Ostervald approuve tout ce que JA a Ă©crit Ă  l'Ă©vĂȘque de L[ondres] [Henry Compton]. L'ami de BĂąle [Samuel Werenfels] lui a Ă©crit au sujet de tout ce qui a Ă©tĂ© fait Ă  Z[urich] Ă  propos de son TraitĂ© [contre l'impuretĂ©] et Ostervald transcrit un long extrait latin pour JA. Le BĂąlois se plaint de ceux qui prĂ©tendent mener une guerre sainte et fait allusion Ă  un Ă©crit d'Ostervald sur le vrai et le faux zĂšle qu'il souhaiterait voir publiĂ©. Mais Ostervald ajoute qu'il n'en a pour le momen...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f275r_ug63844_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f275v_ug63845_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f276r_ug63846_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f276v_ug63847_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 19.01.1709


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F et L)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.275-276)


Il ne se peut rien


Ostervald approuve tout ce que JA a Ă©crit Ă  l'Ă©vĂȘque de L[ondres] [Henry Compton]. L'ami de BĂąle [Samuel Werenfels] lui a Ă©crit au sujet de tout ce qui a Ă©tĂ© fait Ă  Z[urich] Ă  propos de son TraitĂ© [contre l'impuretĂ©] et Ostervald transcrit un long extrait latin pour JA. Le BĂąlois se plaint de ceux qui prĂ©tendent mener une guerre sainte et fait allusion Ă  un Ă©crit d'Ostervald sur le vrai et le faux zĂšle qu'il souhaiterait voir publiĂ©. Mais Ostervald ajoute qu'il n'en a pour le moment ni le temps ni la volontĂ©. D'aprĂšs Werenfels, le prochain antistĂšs sera [Hieronymus] Burckhardt, le fils du bourgmestre [Hans Balthasar I], qui, d'aprĂšs lui, ne manque pas de dons. Ostervald se rĂ©jouit qu'[Antoine I] LĂ©ger continue Ă  exercer quelques fonctions et prie Dieu qu'il bĂ©nisse les desseins de JA. Il pense souvent Ă  cette affaire qu'il considĂšre comme de grande importance. La mort d'[Isaac] Jaquelot est une perte; c'Ă©tait un homme habile, dont le cƓur Ă©tait encore meilleur que l'esprit. Il s'est rendu compte de cela Ă  la façon dont il a reconnu que le culte de NeuchĂątel Ă©tait meilleur que celui qu'il avait composĂ© et publiĂ© [Essais]. Peu d'auteurs en auraient fait autant. Quant Ă  l'Église de Berlin, elle est dans un Ă©tat dĂ©plorable et Ostervald n'y voit pas de remĂšde. On dit que la santĂ© du roi [Friedrich I de Prusse] est mauvaise. Que Dieu le garde, sa mort serait une grande perte, surtout pour NeuchĂątel.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f275r_ug63844_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f275v_ug63845_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f276r_ug63846_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f276v_ug63847_turrettini_file.jpg