140 Lettres

Lettre 1936 de Samuel Werenfels Ă  Jean-Alphonse Turrettini

NeuchĂątel 06.10.1708 [06.10.]

Si vales... bene est

Werenfels est actuellement Ă  NeuchĂątel oĂč il bĂ©nĂ©ficie de l'hospitalitĂ© de leur ami commun [Jean-FrĂ©dĂ©ric I] Ostervald; il voit aussi tous les jours [Charles] Tribolet, qui est un homme excellent. Plus il le connaĂźt, plus il l'apprĂ©cie. Si seulement JA pouvait ĂȘtre parmi eux et partager leurs Ă©changes! Werenfels le remercie chaleureusement de l'accueil qu'il a reçu chez lui. Hier, ils ont rencontrĂ© l'illustre [Ernst] de Metternich Ă  qui ils ont donnĂ© la lettre de JA. Il l'a lue avec impatience e...

page 1

00079_1936-1-2_ug69653_turrettini_file.jpg

page 2


00080_1936-3-4_ug69654_turrettini_file.jpg

NeuchĂątel 06.10.1708 [06.10.]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.W.3-III


Si vales... bene est


Werenfels est actuellement Ă  NeuchĂątel oĂč il bĂ©nĂ©ficie de l'hospitalitĂ© de leur ami commun [Jean-FrĂ©dĂ©ric I] Ostervald; il voit aussi tous les jours [Charles] Tribolet, qui est un homme excellent. Plus il le connaĂźt, plus il l'apprĂ©cie. Si seulement JA pouvait ĂȘtre parmi eux et partager leurs Ă©changes! Werenfels le remercie chaleureusement de l'accueil qu'il a reçu chez lui. Hier, ils ont rencontrĂ© l'illustre [Ernst] de Metternich Ă  qui ils ont donnĂ© la lettre de JA. Il l'a lue avec impatience en leur prĂ©sence et leur a demandĂ© ce qui Ă©tait rĂ©sultĂ©, sur la question de la paix, de leur rencontre avec JA Ă  GenĂšve. Il a ajoutĂ© qu'il ferait tout ce qui est nĂ©cessaire pour cette affaire. On a suggĂ©rĂ© la possibilitĂ© d'une dĂ©claration solennelle des rĂ©formĂ©s sur ce que les luthĂ©riens leur reprochent, ce dont on avait parlĂ© Ă  GenĂšve. De Metternich attend avec impatience la traduction française [ConsidĂ©rations] de l'ouvrage de Werenfels [Allgemeine Gedancken] qui devra ĂȘtre envoyĂ©e au roi [Friedrich I de Prusse]. Il faut que celui-ci s'engage dans la question de la paix et que les Cantons rĂ©formĂ©s et les magistrats civils s'unissent Ă  cette Ɠuvre. Tout le monde dĂ©plore que JA ne prĂȘte pas assez d'attention Ă  sa santĂ©; les excĂšs d'Ă©tude ne sont pas moins des pĂ©chĂ©s que les excĂšs de nourriture. Werenfels ne se lassera jamais de rĂ©pĂ©ter Ă  JA qu'il faut qu'il prenne soin de sa personne, si utile Ă  l'Église. Il remercie la femme de JA pour son accueil ainsi que sa mĂšre.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

00079_1936-1-2_ug69653_turrettini_file.jpg

page 2


00080_1936-3-4_ug69654_turrettini_file.jpg