66 Lettres

Lettre 1891 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 20 et 21.03.1708

J'ay vu avec bien du

Ostervald et [Charles] Tribolet remercient JA d'avoir envoyé les écrits; on les lui retourne à l'exception de la lettre latine de Hey qu'Ostervald a donnée à Petersen, secrétaire de Son Excellence [Ernst de Metternich], pour qu'il la remette à celui-ci. Il n'y a pas de mal à faire agir le roi de Prusse [Friedrich I] et la reine d'Angleterre [Anne Stuart] auprès des Hollandais qui sont, avec les Suisses, les plus rigides sur la question de la grâce et de la prédestination. Entre eux, Ostervald di...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f241r_ug63774_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f241v_ug63775_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f242r_ug63776_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f242v_ug63777_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f243r_ug63778_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f243v_ug63779_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f244r_ug63780_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f244v_ug63781_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 20 et 21.03.1708


Lettre autographe. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.241-244)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p.XXV, n°47, daté 20.03.1708.


J'ay vu avec bien du


Ostervald et [Charles] Tribolet remercient JA d'avoir envoyé les écrits; on les lui retourne à l'exception de la lettre latine de Hey qu'Ostervald a donnée à Petersen, secrétaire de Son Excellence [Ernst de Metternich], pour qu'il la remette à celui-ci. Il n'y a pas de mal à faire agir le roi de Prusse [Friedrich I] et la reine d'Angleterre [Anne Stuart] auprès des Hollandais qui sont, avec les Suisses, les plus rigides sur la question de la grâce et de la prédestination. Entre eux, Ostervald dit pourtant à JA que la recommandation du roi n'est pas très efficace dans ce pays-là; il sait là-dessus des choses de sources; mais il faut également profiter de l'occasion. Si les démarches des Puissances se font sans éclat et sans cabrer les théologiens, elles seront efficaces; du reste, les esprits s'adoucissent un peu partout sauf en quelques endroits de Suisse où on est encore rempli de préjugés. Ostervald en donne deux exemples. Le premier vient de Zurich où celui qui a traduit en allemand le Traité contre l'impureté d'Ostervald [Warnung von der Unreinigkeit] n'ose pas persister parce qu'on ne trouve pas cet ouvrage assez orthodoxe. Voilà de quoi rire. La raison est que dans les exhortations et dans les conseils, Ostervald aurait parlé comme si tout dépendait de l'homme, alors qu'aucune mention n'est faite de l'Esprit qui régénère. Il s'est étonné auprès de son ami d'une telle réaction, en ajoutant que probablement les Pères ne sont pas assez orthodoxes pour ces gens-là. Le deuxième exemple vient de Bâle où son fils [Jean-Rodolphe II] a dû répondre à une thèse sur la théologie naturelle et la damnation à laquelle ces gens vouent tous les païens. Le fils d'Ostervald fera rire JA en lui racontant comment il s'est tiré d'affaire. Il faut en déduire qu'il y a encore bien des ténèbres dans ce pays et on comprend pourquoi leur ami commun [Samuel Werenfels] s'ennuie à Bâle. L'entreprise de Jacques [Francis Edouard Stuart] et des Français sur l'Écosse va sûrement causer des troubles; il est vrai que l'union a créé beaucoup de mécontentements même en Angleterre. Le seul aspect positif de l'affaire est que si les protestants sont attaqués par les papistes, ils se rapprocheront entre eux et les épiscopaux tories et whigs cesseront de s'entre-déchirer, comme [Ludwig Friedrich] Bonet et [Ferdinand] de Montmollin le confirment. Il a lu du reste avec beaucoup de satisfaction la lettre du premier et son estime pour lui a augmenté. Quant à de Montmollin, qui vient de lui remettre une lettre pour JA, il dit qu'il faut être prudent et que le mieux pour JA serait de ne rien dire. Pour ce qui est d'[Isaac] Jaquelot, il est naturel qu'avec les idées qu'il a sur la prédestination, il pousse pour qu'on enlève la signature au synode de Dordrecht. Mais c'est trop pour une première fois et cela ne ferait que soulever les théologiens ici et ailleurs. Il vaudrait mieux parler pour l'instant de se supporter mutuellement. [David II] Ancillon lui a écrit au sujet de son fils [Joseph (?)] et Ostervald est surpris de la décision prise; il le prie d'en parler à [François (?)] Duplessis, ce qu'il a fait. Ostervald pense qu'il étudierait mieux partout ailleurs; JA peut écrire à Ancillon que le parti n'est pas très bon. Il renvoie à JA la lettre de Strasbourg qui est restée très longtemps chez Son Excellence; celui-ci est accablé d'affaires et Ostervald n'a pas encore pu être reçu pour lui parler de ce que désire JA mais il ne se désistera pas. Il n'oubliera pas ce qui regarde les réformés de Strasbourg. La lettre de Hey l'a surpris; bien que son fils lui ait dit qu'on faisait à Strasbourg des Collèges contre la réunion, il ne pensait pas que les choses iraient si loin. Les papistes qui sont là-bas doivent sûrement souffler sur le feu. Ostervald remercie JA des réflexions qu'il fait sur le piétisme; on suivra ses conseils, en les faisant connaître aussi au Consistoire qui doit se prononcer sur cette affaire. Ostervald remercie JA de l'invitation qu'il adresse à Werenfels et à lui-même mais pour le moment un voyage semble difficile à concevoir. Pour revenir à Ancillon, il est étrange qu'il veuille maintenant faire étudier son fils, après ce qu'il avait dit sur le peu de dispositions de son garçon pour l'étude. Il est étrange aussi qu'il veuille le mettre chez la personne qu'il indique, après le mal qu'il en avait dit. L'idée de JA de faire sonder les esprits en Hollande et d'agir de conséquence est excellente mais il ne faudrait pas commencer par attaquer le synode de Dordrecht, ce qui gâterait tout dans ce pays-là et dans les autres pays protestants. Mais il est vrai que l'affaire d'Écosse interrompt pour le moment tous ces projets. Il joint d'autres lettres à celle-ci.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f241r_ug63774_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f241v_ug63775_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f242r_ug63776_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f242v_ug63777_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f243r_ug63778_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f243v_ug63779_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f244r_ug63780_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f244v_ug63781_turrettini_file.jpg