220 Lettres

Lettre 1880 de Pierre-Valentin Faydit à Jean-Alphonse Turrettini

Riom 01.02.1708

J'ay eté fort

Faydit est heureux d'apprendre le rétablissement de JA. Il avait écrit au Genevois que s'il arrivait à faire imprimer son manuscrit [Nouvelles remarques] à Genève, il pourrait en retrancher tout ce qui lui déplairait, et notamment tout ce qui s'y trouvait contre [Jean] Le Clerc, qui est l'un de ses amis. Mais puisque JA a pris le parti de l'envoyer imprimer ailleurs et de s'en décharger sur Bara, Faydit le prie de laisser tout ce qu'il y a contre Le Clerc qui est un des plus pernicieux so...

page 1

ms_fr_00487_f106r_ug62131_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f106v_ug62132_turrettini_file.jpg

Riom 01.02.1708


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 487 (f.106)


J'ay eté fort


Faydit est heureux d'apprendre le rétablissement de JA. Il avait écrit au Genevois que s'il arrivait à faire imprimer son manuscrit [Nouvelles remarques] à Genève, il pourrait en retrancher tout ce qui lui déplairait, et notamment tout ce qui s'y trouvait contre [Jean] Le Clerc, qui est l'un de ses amis. Mais puisque JA a pris le parti de l'envoyer imprimer ailleurs et de s'en décharger sur Bara, Faydit le prie de laisser tout ce qu'il y a contre Le Clerc qui est un des plus pernicieux sociniens qui soit et qui l'a maltraité dans l'un de ses ouvrages. Il a de la peine à croire que la raison qui a empêché les imprimeurs genevois de publier l'ouvrage serait le fait que les censeurs et examinateurs de la Ville ont jugé qu'il y avait mal parlé de Le Clerc et d'autres savants, comme si on avait fait la moindre difficulté à Genève d'imprimer l'histoire critique de Simon et d'autres de ses ouvrages [Lettres critiques] ou le Dictionnaire de Richelet qui sont remplis de médisances et de calomnies contre tout le monde. Il estime que la raison est que les libraires ont pensé qu'un tel ouvrage ne se vendrait pas. Faydit aurait donné caution à JA d'en prendre tois cents d'un seul coup en les payant en argent comptant; c'est ce dont il prie JA d'assurer ses amis de Soleure ou de Bâle ou des autres endroits où il voudra bien adresser son ouvrage au lieu d'engager Bara qui, quoique dévoué à la famille, n'a jamais étudié et est incapable d'assurer le suivi d'une telle entreprise.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Riom

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00487_f106r_ug62131_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00487_f106v_ug62132_turrettini_file.jpg