448 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
1082 1697 02.07.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1125 1697 27.12.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1240 1699 04.04.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1260 1699 25.11.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1287 1700 09.06.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1305 1700 24.09.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1309 1700 01.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1310 1700 05.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1313 1700 29.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1330 1701 19.03.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 8
1342 1701 29.06.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 2
1347 1701 23.07.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1362 1701 05.10.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1380 1702 25.02.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1399 1702 10.05.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1420 1702 19.07.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1448 1702 15.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1449 1702 22.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6
1453 1702 13.12.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1462 1703 24.01.1703 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6

Lettre 1815 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 20.07.1707

Votre maladie me

Ostervald est inquiet Ă  cause de la maladie de JA mais se rassure en pensant que Dieu ne manquera pas de le garder pour le bien de son Église. Il ne semble pas qu'il viendra Ă  NeuchĂątel; c'est bien dommage car Ostervald aurait aimĂ© lui demander divers conseils. [Jacques] Basnage demande dans une lettre que JA fasse une lettre de recommandation Ă  l'intention d'Ostervald en faveur de l'abbĂ© [Jean-Baptiste] Dubos, qui est Ă  NeuchĂątel pour Monsieur de Matignon; mais il peut s'en dispenser puisqu'Ost...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f202r_ug63696_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f202v_ug63697_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f203r_ug63698_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f203v_ug63699_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 20.07.1707


Lettre autographe, adressée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.202-203)

Budé, Lettres, III, p.60-62.


Votre maladie me


Ostervald est inquiet Ă  cause de la maladie de JA mais se rassure en pensant que Dieu ne manquera pas de le garder pour le bien de son Église. Il ne semble pas qu'il viendra Ă  NeuchĂątel; c'est bien dommage car Ostervald aurait aimĂ© lui demander divers conseils. [Jacques] Basnage demande dans une lettre que JA fasse une lettre de recommandation Ă  l'intention d'Ostervald en faveur de l'abbĂ© [Jean-Baptiste] Dubos, qui est Ă  NeuchĂątel pour Monsieur de Matignon; mais il peut s'en dispenser puisqu'Ostervald a dĂ©jĂ  assurĂ© l'abbĂ© de ses services. Il y aura probablement une contestation pour la prĂ©sĂ©ance entre l'ambassadeur de Prusse [Ernst de Metternich] et le prince de Conti et Ostervald ne sait comment on pourra y remĂ©dier. Le tribunal s'ouvrira dans neuf jours et les prĂ©liminaires pourront prendre beaucoup de temps. Le prince vient de demander qu'on s'assemble plus tĂŽt afin qu'il puisse ĂȘtre relevĂ© de la sentence de 1694 qui l'exclut. Il y aura peut-ĂȘtre contestation des juges puisque le peuple ne veut pas que des Ă©trangers ayant des charges dans le pays (c'est le cas des Fribourgeois et des Soleurois), prennent part aux États, et voilĂ  les Cantons impliquĂ©s. De son cĂŽtĂ©, le comte de Metternich se plaint qu'on ne reconnaisse au roi de Prusse [Friedrich I] que le titre d'Électeur; en effet, mĂȘme si l'État le reconnaĂźt comme roi, les prĂ©tendants français se refusent Ă  lui octroyer ce titre. VoilĂ  pourquoi il faudra plus qu'une audience pour rĂ©gler tout cela. On attend beaucoup de gens pour ce jour-lĂ  mĂȘme si seule une petite partie pourra assister personnellement aux sĂ©ances. L'État lui-mĂȘme enverra des dĂ©putĂ©s. On se plaint que celui Ă  qui JA Ă©crivit il y a quelque temps et qui rĂ©pondit par un "amen" [Ostervald lui-mĂȘme] ne se dĂ©clare pas ; mais pourquoi prĂ©tendre qu'il parle le premier alors que tous les autres se taisent pour le moment? Ostervald croit qu'il n'y a aucun inconvĂ©nient Ă  joindre la lettre du comte de Metternich [Lettre de Son Excellence] aux deux autres [Friedrich I, Epistola; Lettre des pasteurs] que JA va faire imprimer avec sa harangue [De componendis]. Il vient d'apprendre une chose qui fera beaucoup de bruit: l'ambassadeur de France [Brulart de Puysieulx] a Ă©crit aux Cantons suisses alliĂ©s de son pays que le roi [Louis XIV] leur laissait la libertĂ© de se prononcer pour l'un ou l'autre des prĂ©tendants français mais que si leur choix se portait sur un Ă©tranger, il mettrait le pays Ă  contribution. Ces menaces font rĂ©flĂ©chir et il semble que les seigneurs français n'en soient pas contents. On fera probablement parler aussi l'Angleterre, l'Empire, la Suisse, la Hollande etc. L'ambassadeur de France dĂ©finit comme visionnaires dans sa lettre les prĂ©tentions du roi de Prusse.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f202r_ug63696_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f202v_ug63697_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f203r_ug63698_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f203v_ug63699_turrettini_file.jpg