172 Lettres

Lettre 1801 de David II Ancillon Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Berne 20.06.1707

A peine ma lettre

À peine la lettre prĂ©cĂ©dente d'Ancillon fut-elle mise Ă  la poste, qu'on reçut la nouvelle de la mort de Madame de Nemours; la succession est ainsi ouverte. Ancillon va partir incessamment pour NeuchĂątel oĂč il devrait prĂȘcher dans l'HĂŽtel Royal de Prusse en qualitĂ© de ministre de la Cour. Il pourra ainsi renseigner JA sur tout ce qui se passe et le prier mĂȘme de venir faire un tour quand les choses seront en Ă©tat. Il lui recommande le porteur de cette lettre [Rasefeld], parent du baron de Barthol...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f039r_ug60335_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f039v_ug60336_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f040r_ug60337_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f040v_ug60338_turrettini_file.jpg

Berne 20.06.1707


Lettre autographe, signée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 484 (f.39-40)

Budé, Lettres, I, p.20-22. Omissions et inexactitudes.


A peine ma lettre


À peine la lettre prĂ©cĂ©dente d'Ancillon fut-elle mise Ă  la poste, qu'on reçut la nouvelle de la mort de Madame de Nemours; la succession est ainsi ouverte. Ancillon va partir incessamment pour NeuchĂątel oĂč il devrait prĂȘcher dans l'HĂŽtel Royal de Prusse en qualitĂ© de ministre de la Cour. Il pourra ainsi renseigner JA sur tout ce qui se passe et le prier mĂȘme de venir faire un tour quand les choses seront en Ă©tat. Il lui recommande le porteur de cette lettre [Rasefeld], parent du baron de Bartholdi, qui restera un mois environ Ă  GenĂšve. JA pourrait-il le prĂ©senter Ă  [Jean-Robert] Chouet? Ancillon adresse Ă  JA une lettre pour [MoĂŻse] Humbert car il ne sait pas oĂč il rĂ©side. Le comte [Ernst] de Metternich va partir dans quelques jours pour Baden oĂč il se mettra en contact avec le comte de Trauttmansdorff. Ils ne reçoivent plus de courrier d'Allemagne et donc rien non plus de Berlin. Ils enverront des exprĂšs plus souvent, ce qui leur assurera des nouvelles plus fraĂźches. DĂšs qu'ils imprimeront quelque chose sur les affaires [de la succession de NeuchĂątel], Ancillon l'enverra Ă  JA. Il avertit dĂšs Ă  prĂ©sent le Genevois que le comte [de Metternich] prend dĂ©sormais le titre d'ambassadeur extraordinaire et plĂ©nipotentiaire du roi de Prusse [Friedrich I] pour les affaires de NeuchĂątel. On sera surpris Ă  GenĂšve de voir [Jacob] de Normandie de retour; qu'on se rassure nĂ©anmoins, il s'est engagĂ© Ă  ne plus se mĂȘler des affaires passĂ©es et Ă  ne pas rester longtemps dans la ville.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

Berne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f039r_ug60335_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f039v_ug60336_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f040r_ug60337_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f040v_ug60338_turrettini_file.jpg