48 Lettres

Lettre 1765 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 19.02.1707

Je vous ai tous les

Ostervald remercie JA de lui avoir indiqué la voie pour faire tenir son manuscrit [Traité contre l'impureté] en Hollande. Vat [Watt (?)] s'est très bien acquitté de la commission. Il faut que JA remercie son parent [Bénédict II (?)] Turrettini de la part d'Ostervald. Il continue de ne pas être satisfait de son livre; il n'aurait jamais vu le jour si JA, Ingrand et [Jean] Sartoris ne le lui avaient vivement conseillé. JA aimerait savoir ce qu'Ostervald pense du sermon de [Gabriel] Fabri su...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f180r_ug63652_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f180v_ug63653_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f181r_ug63654_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f181v_ug63655_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f182r_ug63656_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f182v_ug63657_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f183r_ug63658_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f183v_ug63659_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 19.02.1707


Lettre autographe, adressée. (F et L)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.180-183)

Budé, Lettres, III, p.55-57.


Je vous ai tous les


Ostervald remercie JA de lui avoir indiqué la voie pour faire tenir son manuscrit [Traité contre l'impureté] en Hollande. Vat [Watt (?)] s'est très bien acquitté de la commission. Il faut que JA remercie son parent [Bénédict II (?)] Turrettini de la part d'Ostervald. Il continue de ne pas être satisfait de son livre; il n'aurait jamais vu le jour si JA, Ingrand et [Jean] Sartoris ne le lui avaient vivement conseillé. JA aimerait savoir ce qu'Ostervald pense du sermon de [Gabriel] Fabri sur les tentations et le pouvoir du diable; tout d'abord, qu'il n'aurait pas dû prêcher une doctrine dont il savait qu'elle aurait déplu à bien des gens dont [Bénédict] P[ictet]. Ce n'est pas prudent de prêcher de telles nouveautés. Ensuite il est trop décisif sur la substance de la chose; on peut lui objecter bien des passages mais il les expliquera à sa manière. Bekker a essayé de le faire et récemment un ministre luthérien avait envoyé à Ostervald un ouvrage sur cette matière. Celui-ci lui a conseillé de ne pas le faire imprimer et il devrait avoir suivi le conseil. Il prétendait expliquer tous les passages qui attribuent une opération au diable d'après son hypothèse; mais ses explications sont trop subtiles et ne viendraient jamais à l'esprit de ceux qui lisent la Bible. Celle-ci doit être expliquée populairement et non philosophiquement, comme disait feu [Louis I] Tronchin. Il semble à Ostervald que l'Écriture suppose partout les opérations du diable et des démons, comme du reste celles des bons anges, même si la puissance des premiers a bien diminué depuis la venue de Jésus-Christ. Les difficultés qu'on peut faire aux anges, on peut aussi les faire aux bon esprits et la voie est dangereuse parce qu'on accepte certains passages et qu'on en élude d'autres. En conclusion, il observe une voie médiane: il n'attribue pas trop de pouvoir au diable mais il lui en reconnaît quand même un peu. Il transcrit ensuite une partie d'une lettre envoyée de Londres par [Ferdinand] de Montmollin dans laquelle celui-ci raconte comment [Ludwig Friedrich] Bonet a très bien agi dans l'affaire d'Oxford. Il est allé voir l'évêque de Londres [Henry Compton] et le duc [Butler] d'Ormonde avant d'aller rendre visite à Lancaster lui-même auquel il a parlé très avantageusement de Genève et des sentiments favorables qu'on y a à l'égard de l'Église anglicane. Le vice-chancelier lui a parlé favorablement de Genève et a dit qu'il appuiera les lettres à l'intérieur de l'Université pour obtenir une réponse favorable. De Montmollin prie Ostervald d'avertir JA qu'on lui a donné des livres pour lui [Moore, The objections against the duty of Prayer; Chamberlayne, Angliæ notitia]. Il semble aussi que l'évêque de Salisbury [Gilbert I Burnet] ait proposé [Samuel] Werenfels à la Société; c'est très bien, mais Ostervald voudrait qu'on y joignît aussi [Johann Rudolf] Zwinger, pour ne pas créer de jalousie; il a écrit à Londres dans ce sens. Les prétendus prophètes causent toujours du désordre à Londres et l'un d'entre eux, [Jean I] Cavalier (parent du Colonel [Jean II Cavalier]), a épousé une femme publique; comment accordera-t-il l'impureté avec l'inspiration? Peut-être est-ce pour la même raison dont il est question au début du livre d'Osée. À propos d'impureté, [Charles] Tribolet et lui ont beaucoup hésité sur l'emploi de deux termes, ceux de paillardise et de fornication, le premier n'étant plus en usage, le deuxième étant choquant. Ostervald transcrit les passages en question et dit que son avis aurait été de laisser tomber ces deux termes. D'après Tribolet toutefois l'allusion aurait été ainsi trop vague. Il demande l'avis de JA, compte tenu surtout qu'il s'agit du début de l'ouvrage (pour ce qui est du corps il va de soi que ces termes doivent être utilisés). On craint que les choses ne se brouillent en Suisse avec les affaires du Toggenbourg; Ostervald a vu un très beau discours allemand en forme de mémoire que l'antistès de"Zurich [Klingler] a présenté au Magistrat; il engage le Canton de Zurich à prendre la défense des réformés [de ce pays-là] mais le zèle est tempéré par beaucoup de sagesse et de modération. La situation est en effet délicate; en effet, dans une conjoncture où les puissances catholiques qui environnent la Suisse sont occupées et ménagent les protestants, si les réformés du Toggenbourg sont opprimés par l'abbé de Saint-Gall [Burdigger], une attaque est à craindre contre Zurich et Berne. Au moment où il allait fermer cette lettre, Ostervald a reçu une lettre de [Johann Baptista] Ott dont il transcrit pour JA un passage concernant justement le Toggenbourg.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f180r_ug63652_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f180v_ug63653_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f181r_ug63654_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f181v_ug63655_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f182r_ug63656_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f182v_ug63657_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f183r_ug63658_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f183v_ug63659_turrettini_file.jpg