81 Lettres

Lettre 1667 de Jean-Alphonse Turrettini à Pierre I Got

Genève 03.02.1706

Comme il y a tres longtems

JA adresse à Got ses vœux de bonne année. Il lui envoie une procuration de ses cousines [Élisabeth, Esther et Susanne] Rolaz dont le frère [Alphonse (?)], qui était colonel au service des États de Hollande, est mort il y a cinq ou six mois en revenant du Portugal. Elles voudraient que Got se charge de trouver une personne qui assiste à l'ouverture du testament de leur frère et qui leur en fasse tenir une copie. C'est [Antoine] Crommelin de Harlem qui prend soin de cette affaire en raison de ses...

+ 1 pages

page 1

01094_1667-1_ug69495_turrettini_file.jpg

page 2


01095_1667-2_ug69496_turrettini_file.jpg

page 3

01096_1667-3-4_ug69497_turrettini_file.jpg

Genève 03.02.1706


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.12.4


Comme il y a tres longtems


JA adresse à Got ses vœux de bonne année. Il lui envoie une procuration de ses cousines [Élisabeth, Esther et Susanne] Rolaz dont le frère [Alphonse (?)], qui était colonel au service des États de Hollande, est mort il y a cinq ou six mois en revenant du Portugal. Elles voudraient que Got se charge de trouver une personne qui assiste à l'ouverture du testament de leur frère et qui leur en fasse tenir une copie. C'est [Antoine] Crommelin de Harlem qui prend soin de cette affaire en raison de ses liens de parenté avec la famille Rolaz. JA demande à Got de continuer à s'occuper, comme par le passé, de la petite somme qu'il a en Hollande; il faudrait toujours retenir 100 livres à donner à [Jean] Le Clerc pour une commission concernant l'achat de livres. Il y a eu une méprise dans les comptes de son oncle puisque Got lui a débité les frais de port de plusieurs lettres qui étaient en réalité du fait de JA (celles par exemple destinées à l'Angleterre) et qui n'avaient rien à voir avec le négoce. Il faudra faire attention par la suite parce que JA ne veut pas que les commissions dont il charge son correspondant se fassent au dépens de son oncle. Une de ses parentes l'a chargé de confier une petite commission à Got ou, pour mieux dire, à sa femme. Il s'agit en effet d'acheter une belle et bonne étoffe des Indes pour une robe; on ne voudrait pas de damas mais quelque chose d'un peu plus particulier, comme par exemple du satin, avec des fleurs naturelles et dans des couleurs pas trop claires, comme le violet, le bleu ou d'autres couleurs modestes. On ne dit rien sur la qualité ni sur le prix. S'il n'y a rien de semblable pour le moment, il vaut mieux attendre. L'étoffe doit être adressée à JA mais ni dans une balle de la maison ni dans une de la maison Perdriau mais à quelqu'un d'autre qui la fera tenir à JA par la suite. Il faut mettre le prix sur le compte de celui-ci. Got devra aussi remercier Surenhuys, professeur de langues orientales à Amsterdam, pour la harangue [Dissertatio de natura pandectarum hebraicarum] qu'il lui a envoyée l'année dernière par le biais de Got lui-même; il faudrait lui demander s'il serait possible d'avoir un exemplaire du Talmud qu'il a fait imprimer avec versions et notes [Mischna] ; il lui offre en échange la Panstratia catholica de Chamier, qui est un très bon livre et désormais fort rare. [Ami] Perdriau, qui entre en ce moment dans la chambre, demande à Got de joindre, au ballot que celui-ci doit lui envoyer, des couvercles de pots à thé de différentes grandeurs. Dans un PS, JA demande à Got de n'écrire qu'à lui seul au sujet des commissions dont il vient de le charger.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

01094_1667-1_ug69495_turrettini_file.jpg

page 2


01095_1667-2_ug69496_turrettini_file.jpg

page 3

01096_1667-3-4_ug69497_turrettini_file.jpg