46 Lettres

Lettre 1649 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[Neuchâtel] 21.11.1705

J'ay eté tres-affligé

Ostervald a été affligé d'apprendre que Bayle, après tout le mal qu'il a déjà fait avec son Dictionnaire, avait l'intention d'écrire à nouveau pour défendre ses ouvrages [Continuation des pensées diverses]. Il faudrait l'en empêcher et il suggère à JA d'intervenir en ce sens auprès de [Jacques] Basnage. Il le ferait lui-même s'il avait des connaissances en Hollande, au risque de s'attirer la colère de l'auteur. Il faut que le public voie qu'on se soulève contre tous ces apologistes...

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00489_f088r_ug63466_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f088v_ug63467_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f089r_ug63468_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f089v_ug63469_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f090r_ug63470_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f090v_ug63471_turrettini_file.jpg

[Neuchâtel] 21.11.1705


Lettre autographe, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.88-90)

Budé, Lettres, III, p.30-34.


J'ay eté tres-affligé


Ostervald a été affligé d'apprendre que Bayle, après tout le mal qu'il a déjà fait avec son Dictionnaire, avait l'intention d'écrire à nouveau pour défendre ses ouvrages [Continuation des pensées diverses]. Il faudrait l'en empêcher et il suggère à JA d'intervenir en ce sens auprès de [Jacques] Basnage. Il le ferait lui-même s'il avait des connaissances en Hollande, au risque de s'attirer la colère de l'auteur. Il faut que le public voie qu'on se soulève contre tous ces apologistes du déisme, de l'athéisme et du manichéisme. Dès qu'il a lu le Dictionnaire, il s'est aperçu que c'était l'un des plus méchants livres jamais faits; et c'est cet auteur qu'il visait à la fin du deuxième tome des Sources de la corruption. Le moins que les Églises doivent faire pour prévenir l'horrible scandale est d'excommunier un tel homme et de le maintenir dans cet état tant qu'il n'aura pas désavoué ses impiétés. Rien ne saurait faire un mal semblable à celui que Bayle a fait, ni l'adultère, ni le meurtre ni tout autre crime. À Genève et à Neuchâtel, il y a des gens que le Dictionnaire a perdus, du côté des sentiments aussi bien que des mœurs. Peut-on se taire dans de telles circonstances? Plusieurs évêques d'Angleterre et des honnêtes hommes en France ont été horrifiés de cette lecture; comment un tel livre peut-il avoir si libre cours? Dieu veuille que ce que JA écrira ait de l'effet et que Basnage ait le courage de parler à Bayle. L'apostasie et l'adultère disparaissent à côté de ce que cet auteur a fait. Ostervald se fait un plaisir de voir l'Histoire des Juifs de Basnage; il espère qu'il est écrit plus judicieusement que l'Histoire du Vieux et du Nouveau Testament [du même Basnage]. JA a raison de dire que la destinée des Juifs est digne de remarques et que Dieu réserve à cette nation quelque chose de grand. Il y a des choses dans Jérémie et dans Ézéchiel qui les concernent et qui ne sont pas encore accomplies. La fin d'Ézéchiel le fait beaucoup réfléchir et il n'est pas satisfait de ce qu'en disent les commentateurs. Il pense que le gros des Juifs est quelque part en Asie ou ailleurs et qu'on les verra peut-être tout d'un coup se produire, accompagnés de grandes révolutions. À propos de révolutions et de prophéties, il s'est engagé dans une sorte de dispute avec [Jeremias (?)] Meyer, savant ministre proche de Bâle, à propos de ses sermons sur l'épître à l'Église de Sardes. Il croit avec les coccéiens que les sept épîtres de l'Apocalypse sont prophétiques et concernent sept périodes de l'Église chrétienne. Il a répondu à Ostervald par une longue lettre latine de 16 pages où il tâche de prouver ses idées. Ostervald lui répondra succinctement parce que, quoi que Meyer soit un homme de bien, il n'a pas de temps pour de telles choses. On lui écrit de Londres qu'on est très touché de la mort de [Louis I] Tronchin et qu'on se demande si Tronchin n'avait rien laissé d'imprimé. La femme de l'évêque de Worcester [William I Lloyd] est très malade et lui-même a 78 ans. Ostervald aimerait bien savoir ce que JA fera pour ses leçons et se demande si l'oraison inaugurale sera imprimée [De theologo veritatis et pacis studioso]. On a fait bien des hypothèses sur le voyage de Morges: l'un dit que c'était à propos de la succession de l'État, l'autre à propos du culte, l'autre à propos du gouvernement civil. Le moyen d'empêcher ce genre de bruits est de se voir souvent. Il aurait peut-être dû rencontrer à Morges [Sagnol] de la Croix dont on l'assure qu'il prépare un livre contre lui, peut-être à propos de son Catéchisme. Il sait de source sûre que ce monsieur veut remettre sur le tapis à Berne l'affaire du catéchisme d'Ostervald. Il demande à JA de se renseigner à ce sujet. Il plaint le Genevois pour les oppositions qu'il rencontre, surtout maintenant que Tronchin n'est plus là; mais Dieu n'abandonnera pas son œuvre. Le"ministre [Ferdinand] de Montmollin écrit de Hollande qu'il a assisté à l'installation de [Jacques] Bernard à Leyde; à cette occasion, il a prononcé le meilleur sermon que de Montmollin ait entendu dans ce pays-là. Il a parlé de JA à Bernard et celui-ci lui a dit qu'avec [Samuel] Werenfels, c'était l'homme qu'il estimait le plus. Il a témoigné aussi de la bonté à l'égard d'Ostervald. De Montmollin a une très mauvaise impression de la Hollande, à tel point du reste qu'il ne sait pas s'il y retournera après l'Angleterre. On a donné depuis peu à Bugnot un petit emploi comme diacre de Valangin; ce n'est pas grand'chose mais ce ne sera pas pour longtemps. Il faut que JA se rappelle de la critique de Cappel [Critica sacra].

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 4 pages

page 1

ms_fr_00489_f088r_ug63466_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f088v_ug63467_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f089r_ug63468_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f089v_ug63469_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f090r_ug63470_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f090v_ug63471_turrettini_file.jpg